Si vous lisez ceci...

douxfoutropforever


Je voudrais vous inviter là-bas...


Où l'eau se donne

Dans une danse tourbillonne

Là où tout se suspend

Tout convole en tout temps


Nous pourrions nous y délivrer

Nous y fusionner

De feuilles et racines

De sables et rochers


Le fluide parfois y coule, parfait

Ou stagne aussi un peu, oisif

Rien n'y presse vraiment

On s'y perd à tant s'y retrouver

On n'en revient jamais


Il n'y a pas d'amour à y faire

Puisque tout y est déjà parfait

Quelques longues caresses

De doux baisers

Des étreintes solaires


En ce temple aux nymphes apaisées.

 





Report this text