Songe d'un après-midi d'été

itsu08

Elle s’était couchée à l’ombre d’un grand chêne

Et lisait

Lisait l’histoire d’un drôle de phénomène

Qui se produisait

Se produisait chaque fois qu’une belle fille

Somnolait

Somnolait seulette sous la fraîche charmille.

Un être vient alors que la belle est en songe

Contait-on

Contait-on dans ce livre, et près d’elle s’allonge

Le savait-on

Le savait-on, un être étrange aux yeux pervers

Qui avait

Avait le corps d’un faune et une allure fière.

Notre paresseuse ivre de l’air de juillet

S’endormit

S’endormit et le vent fit tourner les feuillets

Eparpillant

Eparpillant dans la forêt les mots magiques

Qui pénétrèrent

Pénétrèrent jusqu’en un monde féerique.

Ils frôlèrent un jeune satyre alangui

Qui sentit

Sentit alors en lui l’irrésistible envie

D’aimer

D’aimer en son repos une femme charmante

Et d’en faire

Et d’en faire sous la frondaison son amante.

La belle en son rêve frémit sous les caresses

Abordant

Abordant un instant le pays des déesses

Où s’adonnent

S’adonnent les nymphes à de folles étreintes.

Elle se livra

Se livra alors à son amour sans contrainte.

Quand le soleil déclina, de cette torpeur

Elle s’éveilla

S’éveilla imprégnée d’une douce chaleur

Et vit

Vit sur sa gorge nue une boucle dorée

Qu’oublia

Oublia en fuyant le prince des fourrés.

Depuis on la vit souvent à l’ombre du bois

Se reposer

Se reposer comme pour la première fois

Attendant

Attendant que le songe la prît à nouveau

Et s’égarât

S’égarât encore dans la douceur de sa peau.

  • Magnifique ! J'ai lu plusieurs fois, dont une en enlevant les reprises pour mieux entrer dans la beauté du poème, je serais curieuse d'entendre maintenant ce que cela donnerait en musique, ou même pourquoi pas déclamé ?! Bravo Itsu !

    · Ago over 8 years ·
    Tourbillon 150

    minou-stex

  • Charmant :)

    · Ago over 8 years ·
    Guitare 008

    matou

  • Oui très délicat, un bien bel ouvrage qui mériterait effectivement une mise en musique. Bravo !

    · Ago over 8 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • En fait, je me suis inspirée de chants de cour baroques qui modulent la voix sur les répétitions (ce qui explique le tag). Mais c'est vrai qu'à lire en tant que poème, cela hache vraiment le texte.Il ne me reste plus qu'à composer la musique mais, hélas, mon incapacité dépasse la perfection en ce domaine !

    · Ago over 8 years ·
    100 1297 orig

    itsu08

Report this text