Ton sommeil

Re Chab

en réponse à " sommeil " de Susanne Derève . --------- Peinture A Wyeth ( détail )

                    Un ciel bien lourd
pèse sur tes paupières   :
c'est un voyage au long cours
dont tu es prisonnière.

        Tu baignes dans la rivière
        où se répand l'oubli,
   et dont la clairière
serait ton lit .

Pendant que tu sommeilles,
c'est une clarté divine,
où se multiplient les soleils :

        Tes rêves prennent racine
dans le silence de la nuit,
( et en vain,        je les poursuis ).

-
RC - fev 2018

Signaler ce texte