un jour...

nessim

le temps est un bourreau aux potences des regrets, il y a des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer

Un jour,
elle va crier en dedans
qu'elle voudrait bien aimer comme elle n'a pas aimé,
elle voudrait réapprendre, tout recommencer,
elle est prête à signer le contrat de son sang 
à vendre jusqu'à son âme pour les bras d'un amant,
ses bras à lui seulement.
son amour

Un jour, 
elle va tendre la joue, quémander au vent
le don d'une caresse pour donner corps
aux si bons souvenirs qui font si mal encore
tellement ils sont en manque du vivant. 
Elle tournera, lentement, bras en croix, 
brassant l'air, dans l'indicible attente
qui étreint le silence, en étouffe les voix,
pour ne laisser hurler que ce manque qui la hante.
Depuis qu'elle avance seule sans devenir à deux
elle demande au ciel qui pleure dans ses yeux 
d'avoir une autre chance d'être à ses côtés, 
croiser son pas de danse, Pas chassé du passé.
 
Chantent les saisons, l'été s'en va l'été revient, 
passent les années, décembre s'en va...c'est janvier qui revient…
 
Un jour, 
plume tremblante, elle écrira en bord de page
sans même se souvenir de la dernière image : 
"Tu manques comme personne ne m'a jamais manqué."
Une larme fera vague ressac aux sentiments 
pour avouer comme souvent … autre ment.
Elle aura ses regrets couleurs douleurs, échoués,  
en épaves rouillées au quai d'un temps coulé,
son marin est parti sa terre est désertée.
Elle ne l'oubliera pas. 
 
Un jour, 
elle dira, pierre dans la bouche et poings fermés : 
"le temps est un bourreau aux potences des regrets,
il y a des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer
il y a la vie qui passe...et qui ne revient jamais"
elle confiera sa nuit aux traines d'étoiles filantes
 y posera ses peines, lourdes, en apesanteur
ses espoirs de bonheur auront pris la tangente,
l'espace résonnera d'échos-silence au cœur.
 
Peut-être
sera-t-elle à genoux, sous le poids des souvenirs
dos rond  épaules basses, tête penchée de côté,
elle dira qu'elle aimerait tant pouvoir lui offrir
tellement plus que tout ce qu'elle lui a demandé. 
Elle ne sait plus quoi, elle ne sait pas comment 
elle ne sait pas combien ce qu'elle sait seulement 
c'est vouloir partager un peu de ce qui repose 
un peu de ce qui soulage à la tristesse des choses
 
Un jour 
elle va murmurer en dedans…qu'elle aurait tant aimé
savoir l'aimer, avancer, partager sans ruiner
ce chemin qu'ils avaient pour deux mains dessiné.
Commencer par l'amour en faire le tour, passer
après quelques détours au temps de la tendresse, 
celui de l'attention des heures où rien ne presse.
Nouer les mots aux gestes de corps-dons en caresses
Un jour...
Elle l'a jeté dehors en désirant qu'il reste
ce jour là … il était parti
 
 
 
Paris novembre  2014 –texte protégé -
 
  • Waw ... Alors là je ne sais que dire tellement votre poème m'a touchée ... Un coup de coeur bien évidemment ... J'ai envie de le relire jusqu'à le connaître par cœur!

    · Ago over 3 years ·
    Img 20170126 213059 325 1

    nawel-

    • merci beaucoup "nann" c'est une belle récompense

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • On croit toujours qu'on aurait pu faire autrement, comme un joueur de poker qui aurait triché, qui aurait vu les cartes avant qu'elles ne soient distribuée. on fait comme on peut, on fait comme on est, on fait comme on nous a fait, la marge est petite pour changer. La douleur d'avoir manqué sourde, constante, ne peut pas s'éteindre si on ne sait soi-même ou pour un autre, pardonner. C'est un texte d'adieu ou l'un se détache et l'autre s'agrippe, ça pourrait-être la mort ce n'est qu'une rupture, parfois elles ont la même ombre. Quelle bavarde :*

    · Ago over 3 years ·
    Sorci%c3%a8re

    sortilege

    • pas trop bavarde non:-) une rupture est une mort, comme tu dis la même ombre, c'est effectivement un texte d'adieu de l'un a celle qui ne sait pas être deux, par ce que des fois il faut avoir la force de partir si on est mal aimé et ce même si on a aimé...Merci Madame sortilège de vos mots ici

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • Je lis, relis votre superbe texte....et c'est un coup de cœur !

    · Ago over 3 years ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Merci Anne, c'est un texte qui date et que j'ai un peu retravaillé, heureux que le résultat vous touche

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • Superbe !

    · Ago over 3 years ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

    • Merci Ana Lisa

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • très beau

    · Ago over 3 years ·
    Hippo

    Emile Ajar

    • merci beaucoup

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

Report this text