Usurpation

Hervé Lénervé

Halo, monsieur X, Commissariat de quartier de votre quartier.

- Oui. C'est pour les calendriers ?

- Non ! Votre fils a été arrêté pour usurpation d'invalidité.

Il s'est fait passer pour un aveugle.

- Afin de faire la manche?

- Non pour voler une place de stationnement réservé.

- Et, on n'a plus le droit à ça ?

- Non, c'est interdit !

- Merde, on nous en interdit des choses, aujourd'hui.

- Oui, c'est vrai. C'est nouveau. Avant, on s'en foutait. Le mec qui voulait se faire passer pour un homme tronc, on passait dessus. Mais maintenant non ! C'est une histoire de cota et les handicapés se plaignent.

- Oh, ils ne sont jamais contents, ceux-là. Déjà qu'ils n'ont pas à chercher un handicape, en plus ils voudraient saturer le marché du cœur.

- Ecoutez, monsieur sous X, je suis d'accord avec vous, mais la loi, c'est la loi.

- D'autant qu'avec toutes leurs prothèses électroniques, leurs performances sont meilleurs que celles de l'homme valide.

On devrait avoir des places réservée pour n'être seulement qu'un homme normal.

Report this text