Vanités

itsu08

                        Tout au long de ma vie j’ai chassé la fortune.

                        Arpentant mers lointaines et contrées sauvages,

                        Côtoyant bien souvent malheur et infortune,

                        J’ai couru le monde de déserts en rivages.

                        Avide d’or, j’ai couché dans des lits princiers.

                        On m’y a caressée et comblée de joyaux.

                        Idolâtrant mon corps, mes amants nourriciers

                        Ont acheté l’amour par des présents royaux..

                        Mais les années ont passé, et si mes trésors

                        Ont gardé leur brillant et toute leur splendeur,

                        Si le temps a glissé sur la soie et les ors

                        Sans en érafler la beauté ni la richesse,

                        Il m’a flétri la peau et momifié le coeur,

                        Me condamnant à une cruelle détresse.

Report this text