« Ce soir, ne m'attendez pas : la nuit sera blanche et noire ».

Paul Stendhal

Concours d'écriture : La plus petite nouvelle, pour My Little Book Club. En pensant à Gérard de Nerval, et à son poème « El Desdichado » ! ...

« Ce soir, ne m'attendez pas : la nuit sera blanche et noire ».


Ces deux heptasyllabes résonnaient en lui, comme un bruit sec et mat.
Quarante-huit, quarante-neuf... Il marchait maintenant dans la bonne division !
Après avoir bravé l'eau des flaques, par deux fois, en contournant la colonne de la stèle, il crut entendre la chanson d'Eurydice, modulée « Par les soupirs de la Sainte, et les cris de la Fée ».
Au côté de Charles*, il goûtait enfin la paix de l'âme.
Comme pour lui rendre hommage, « La bruine** », tombait en une anagramme de fines gouttelettes.
En quittant le cimetière du Père Lachaise, il savait que « le malheureux », ne l'était plus.

© Paul Stendhal

(* : Charles Coligny (1834-1874))
(** : Labrunie)


Musique : Impromptu N°3 de Schubert (1797-1828)
Interprète : Vladimir Horowitz (1903-1989)
https://www.youtube.com/watch?v=FxhbAGwEYGQ
.
Photographie : Gérard de NERVAL (1808-1855)
.
.
C.E. le lundi 26 novembre 2018
  • Que j'aime partir dans le coucher en venant lire l'une de vos compositions ! Celle-ci est tout à fait sépulcrale, tout à fait dans le goût des grands cimetières sous la Lune. Vous prouvez qu'on peut encore se pendre avec élégance. Vous nous montrez dans le profil de Nerval la moitié d'un autre visage, peut-être celui de Villon.

    · Ago almost 6 years ·
    Lf c line orig

    jean-baptiste-machen

    • Bonjour Jean-Baptiste,

      Comment ne pas être plus récompensé, que de savoir que certaines de mes compositions font plaisir à lire au crépuscule du soir juste avant le sommeil ?
      La comparaison avec François VILLON est intéressante à plus d'un point, car il faut se rappeler qu'il était considéré en son temps, comme farceur escroc allant jusqu'au poète maudit !
      Je vous remercie très sincèrement pour ce commentaire avisé.
      Au plaisir de vous lire.
      Bien amicalement.

      Paul Stendhal

      · Ago almost 6 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • Une nouvelle à la fois légère par le ton et profonde par les références innombrables. Merci pour cette plongée dans le... réel ? La littérature ? Le croisement hypothétique entre les deux ? En tous les cas, mecri, cher Pau l !

    · Ago over 6 years ·
    Avatar loup 54

    matt-anasazi

    • Bonsoir Matt,

      J'ai une vraie passion pour ce grand auteur qu'est Gérard de Nerval, et plus encore, oserais-je l'avouer ? pour ce poème dont il est fait référence ici, et qui, à mon sens, restera le plus beau jamais écrit ! Cela n'engage que moi !
      Le 26 janvier 1855, il avait laissé pour unique testament à sa tante un mot : « Ce soir, ne m’attendez pas : la nuit sera blanche et noire ».
      Entre le suicide ou le crime, sa vie a croisé les chemins du réel entre Poésie et littérature, où le doute a sonné le glas de son destin.
      Je te remercie pour ton pertinent commentaire et ta fine analyse.
      Au plaisir de te lire.
      Bien amicalement.

      Paul Stendhal

      · Ago over 6 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • Bravo!

    · Ago over 6 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

    • Bonjour Frédéric,

      Très heureux de te revoir par ici, et mille mercis pour cette bien belle appréciation.
      Au plaisir de te lire.
      Bien amicalement.

      Paul Stendhal

      · Ago over 6 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • Très réussie Paul!

    · Ago over 6 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

    • Bonjour Colette,

      Je te remercie de ton très gentil commentaire, ainsi que de ta note.
      Au plaisir de te lire.
      Bien amicalement.

      Paul Stendhal

      · Ago over 6 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • étonnant et glacial. Une atmosphère très bien rendue. CDC

    · Ago over 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • Bonsoir Élisabetha,

      Je te remercie pour ton pertinent commentaire et pour ton coup de coeur. La nécessaire concision, imposée par le concours, rend encore plus difficile l'exercice.
      À bientôt de te lire.
      Bien amicalement.

      Paul Stendhal

      · Ago over 6 years ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

Report this text