A vif(inédit)

elisabetha

souffrir, souffrir

Tête vide
Corps vide.
Teint livide
Âme peinte en noir,
Couteau de souffrance
Entre les dents,
Poignard de douleur
Ancré en moi
Au tréfonds du ventre
Rictus de l'âme
Chauffée au désespoir.

Ne plus pouvoir vivre
Ne pas se résigner à mourir
Alors juste survivre.
Sans souffle
Sans gout
Que de l'amer
Et du dégoût.

Ne plus rien embellir
Ne plus pouvoir "devenir"
Ne plus savoir rêver.


Mais garder
Le cri des mots
Sur une page blanche
Un écrin pour créér
Au delà du présent
Créer, créer, créer.





  • attendu pour m'écrire? Ou attendu dans ta vie?

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • J'ai attendu ...pour avoir moins de souffrance !

    · Ago about 3 years ·
    P1020486

    Mina Elvé

  • La teneur de tes questions assez existentielles.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Je suis très contente que tu sois venue, me commenter et répondre à mon commentaire aussi, puisque nos deux textes parlent de ce grand désespoir du vide et de la douleur. Je ne sais pas pourquoi dans ton cas. Je suppose mais sans raison essentiel que c'est plus d'ordre psychique.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • Tu le découvriras bien assez tôt, mais je serai très intéressée de connaître tes suppositions.

      · Ago about 3 years ·
      15584217

      mome

  • J'aime beaucoup. Tu réussis à dire les choses telles qu'elles le sont réellement, mais que peu de personnes parviennent à comprendre. La survie, c'est exactement ça. Exister ne devrait pas être aussi douloureux. Mais, souviens-toi, l'espoir fait vivre.

    · Ago about 3 years ·
    15584217

    mome

  • Merci Colette de ta visite. Je ne publierais rien de nouveau ces dernieres semaines, car tout ce que j'écrivais était médiocre. Dans ce dernier poème j'ai eu la certitude de faire de l'art, alors j'ai eu très envie de le partager,je suis d'ailleurs très paisible aujourd'hui même si j'ai pas trouve la solution pour gagner aux jeux, et avoir envie de rire.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Waouh! C'est dur! Mais même les mots durs sont beaux et libérateurs!

    · Ago about 3 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

  • Eh oui tu connais bien l'écriture qui soigne, onguent, baume, caresse parfois.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Merci. Ils me libèrent un peu, me rendent vivante. Merci de laisser un commentaire. Ce n'est pas un texte facile à lire.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Que de douleur ... Que les mots puissent encore vous emporter sur de plus doux rivages ...

    · Ago about 3 years ·
    Oeil

    anne-onyme

  • C'est exactement cela. Ma vie n'a plus rien de terriblement joyeux. L'affection et l'amour reste une raison de vivre.

    · Ago about 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • J'ai mal pour toi Elisabetha, rien qu'à te lire ... Heureusement il y a les mots , le plaisir de la création et de l'échange, courage à toi, bises

    · Ago about 3 years ·
    W

    marielesmots

Report this text