Après

nalpas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A P R E S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mémoire présente

 

 

Ton sourire

Devenu

Au-delà de lumière

A inonder le monde

Nos étreintes

Transcendées

Estompées de leur gangue

De triviale nécessité

Ta tendresse

Dont demeure

Le halo irisé

D’impalpable légèreté

 

 

 

 

 

 

Trace ultime

 

 

Non le marbre

Sculpté pour une éternité

Mais

Ta seule caresse

Geste impalpable

Durable

Non l’écrit

Gravé pour la postérité

Mais

Un mot simple

Evanescent

Régénéré

Non ton regard

Fixé sur le mystère d’être

Mais

Ce clin d’œil

Joueur furtif

Transmué

Non ce masque

Pour les écrans du monde

Mais

Ton visage

Grâce effleurée

Déchirant l’infini

Filigrane sensuel

 

 

Dans le sillage d’une heure

Dans le souffle d’une phrase

Dans les rayons d’un regard

Dans les ombres d’une danse

Dans la trace d’un sourire

Dans l’extase d’un silence

Par tes effluves secrètes

Intime écho parfumé

Tu vis en moi pour toujours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Report this text