Bleu saignant.

effect

Extrait de: "La psychologie de mes personnages n'appartient qu'à elle-même, elle n'est le reflet de rien ni d'autrui".

Nous étions chez le marchand de couleurs pour celle de la cuisine. Betty voulait du bleu de caractère, pas du bleu fadasse comme celui de chez Mireille dans son entrée:

- C'est vrai quoi ! Quand tu pousses la porte de chez Mireille t'as l'impression d'avoir déjà mal au ventre avant même d'être allé t'asseoir au salon... t'as qu'une envie, c'est gerber tellement ça pue le bleu piscine, que ça pue le chlore ! Depuis qu'elle vit avec son maître nageur, c'est tout juste si à la place du paillasson elle te foutrais pas un pédiluve ! Quand on dit que la couleur des murs, c'est le reflet de la personne... ben là, c'est le pompon ! Elle se croit qui ? Manaudou ?

- Bon alors, Betty, ce bleu, on le prend comment ?

- Saignant comme celui du boucher !

- ???

- Ben oui ! Quand je passe par chez lui en rentrant du marché, il me dit: - Vous allez le faire bleu-saignant ou à point ? 

- Mais enfin Betty, quand il te demande çà, c'est pour savoir combien de temps de cuisson tu vas lui mettre à ton rosbeef ! Pas la couleur que tu vas lui donner !

- Ben alors ! L'autre avec sa Manaudou, tu crois qu' il le lui demande jamais son temps après les courses ?

Report this text