Colère caméléon

carmen-p

Un orage !



La ville

au bord de l'eau

endormie sous chape

de paix laisse crépiter

ses noyaux au rythme

de ses rêves — Oh temps

des bulles mauvaises !



Les nuages plantent

leurs racines — élec-

-trisent. Orage

ensemence ton ciel

d'arborescences. Foudroie

lentement et déferle

en langues de feu

autour de tes proies

vives. Déroule le grand

jeu et que tes sarbacanes

sans-gênes accompagnent

la danse aux couleurs

d'un orgasme ciel-air



Carmen P

Report this text