Courant de femme

loic-stenk

Parfois torrent, parfois câline,
Caresse vague au vent de mer,
Une pluie vaporeuse fine, 
Bave sur son visage clair,


Corps de lys à fleur de coton,

Tinté de parures bleutées,

Sous sa jupe constellation,

Aux myriades voies lactées,


Spectateur des nuits magnifiques,

Je m'enivre de la douceur,

Parmi les effluves cycliques,

D'un courant de femme en chaleur,


Depuis les crépuscules d'or,

Jusqu'aux aurores parfumées,

Je vais la retrouver encor'

Les bras chargés des azalées.



Report this text