De poésie et d'eau fraîche

Susanne Dereve


De poésie  d'eau fraiche

et d'une tache sur le mur peinte

aux couleurs du jour

-  de rouge automne –

on vivait

là où le soleil nous débusquait parfois

au coin d'une table de bois

oublieux des heures

mariant  les rimes  

soudain pressés  de nous frotter

à la douce chaleur de midi,

à sa  tiède  torpeur sur la peau

et de les remettre à plus tard

de se  faire chantre de la nuit                                                     

car le soleil  griot du jour

se passait bien des mots



Peinture : René Chabrière (Encre et acrylique)  à voir sur 

https://ecritscrisdotcom.wordpress.com/2021/10/11/de-poesie-et-deau-fraiche-susanne-dereve/



  • A crédit d'une aube sèche
    Les uns se fâchent sans la teinte
    Rumeurs aux lueurs des cours
    Au rouge s'étonne
    à l'ivraie
    Là où l'appareil embusquait sa voix
    Au carmin d'une foi
    Charbonneux se meurt
    Devant les cimes
    Ardentes de s'élever
    A la douce chaleur d'une vie
    Une tiède saveur en réchaud
    Sais s'en remettre au plus blafard
    De me faire antre de ces fruits
    Car de sommeil l'adagio court
    Les mots se passaient bien des notes...;0)

    · Ago 15 days ·
    Facebook

    flodeau

  • Chaleur du bois qui retient encore les rayons d'un soleil beaucoup moins ardent en ce début d'automne.....

    · Ago 15 days ·
    Louve blanche

    Louve

    • vrai un soleil qui ne chauffe plus mais c'est mieux que la pluie !

      · Ago 14 days ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • table en bois...
    ( ça résonne mieux, crois-moi,
    que la même en plastique,
    mais en support artistique ),
    vaille que vaille....
    fini le papier blanc,
    la peinture nous attend
    sur la nappe jaune paille...

    · Ago 15 days ·
    Tulip  avr  21  03

    rechab

    • si on repeignait la nappe , tu as bien repeint les rideaux ?

      · Ago 14 days ·
      Photo

      Susanne Dereve



  • Belle douceur
    Petit espace ténu
    Entre les mots et l'esprit !

    Ces rayons de douceur
    Cette chaleur sur la peau
    La journée commence bien !

    J'ai pensé à Brassens...
    Mourir pour des idées ?
    oui, mais de mort lente...

    Retrouvons cet humanisme poétique
    Celui de Ronsard et Du Bellay
    Ne sont pas que fantômes

    https://books.openedition.org/pupvd/761?lang=fr

    · Ago 16 days ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • et justement une dernière rose sur le perron ...

      · Ago 14 days ·
      Photo

      Susanne Dereve

Report this text