Disney aux chandelles entre Mickey et Stéphane de Groodt

bathilda

Concours Konbini - Provoquez deux icônes pop en duel

Mickey: Quel dommage que Donald n'ait pas pu se joindre à nous. Je ne devrais pas te dire ça, mais figure toi que Donald trump Daisy. Elle l'a foutu dehors, il a été obligé de retourner vivre à la ferme de grand-mère Donald.

SdG: Elle habite une ferme?

M: Oui elle élève des vaches et des chevaux, au "Haras qui rit". Mais elle commence à se faire vieille et n'a pas pu se faire à la réforme de la re-traite des vaches.

SdG: Il faut re-traire les vaches?

M: Oui, matin et soir. Mais n'ayant plus assez de force, Mamie innova et pris en charge la fabrication des yaourts. Je précise bien de yaourts, parce qu'elle Redoute les trois petits suisses. Pauvre Grand-mère...

SdG: Mickey, pourquoi m'as-tu invité à dîner? Tu n'aurais pas fait une telle dépense sans avoir une idée en tête, c'est de notoriété publique que tu es un vrai rat! 

Mickey soupire. 

M: Bien. J'ai besoin que tu m'aides. Je me sens prisonnier de mon personnage. Avec ma voix de fausset et mes grandes oreilles, j'en ai assez qu'on rit de moi! Je voudrais faire rire, avoir un humour subtil et décalé comme le tien! Tu es en train de devenir un véritable popstar alors que moi... Je suis sur le déclin. 

SdG: Et qu'attends-tu de moi exactement? 

M: Je veux qu'on échange nos rôles. Je prends ta place chez Maïtena le dimanche et toi tu me remplaces à Marnes-la-Vallée.C'est direct en RER. 

SdG: Quoi? Je suis trop grand pour rentrer dans le costume! 

M: Mais non, ça ira. Et tu sais, c'est pas pour ma thaï qu'on me nem. 

SdG: Je suis pas chaud là, Mickey. Et faut voir avec Maïtena. Je connais rien à l'univers Disney, ça va être un carnage. Et toi... Tu ne seras pas crédible une seconde. Tes jeux de mots sont pourris depuis le début du repas!

M: Bon, écoute moi attentivement. Je vais de faire un topo rapide  sur l'actu Disney.  La Reine de Coeur ne poursuit plus Alice au Pays des Merveilles. Partis à la conquête du plat pays, elle et le Roi dingue gobèrent quelques huitres (de trèfle) avant de se prendre une déculotté à Anvers.

SdG: Aie, ça pique!

M: Comme tu dis. Et du coup, une fois sur le carreau, ils ont retrouvé le Roi Arthur, Martin et les trolls de luxe. Il était complètement déconfit Tutur. Son épouse, une gueuse mièvre, a filé à l'anglaise avec un de ses chevaliers pourtant un peu charrette.

SdG: Ah oui, Lancelot. Tu veux un Judas nanas?

M: Non je vais reprendre un verre d'excrément d'Alsace.

SdG: Je ne sais pas comment tu fais pour boire cette merde!

M: Sinon, Pocahontas. Non, j'ai croisé son père il y a peu. C'est vraiment un indien tonique. Un type Schweppes. Son courage fût exemplaire lorsque massacrée par les heureux pèlerins européens, sa tribu devint de façon catastrophique une caste atrophiée. Pour mettre fin à la guerre, il se dit, avec une tête d'enterrement de la hache de guerre, qu'il n'avait calumet la flamme de la paix. 

Silence. 

M: Alors? On échange? 

SdG: Je ne suis pas con vaincu, on va se faire Mickey en beauté!


Report this text