Écrivain et innocent

Nina Jéhanno

Poème présenté au concours littéraire 2014 de l'association Alexandre.

Je me souviens de ton parfum envoûtant,

De tes mots exaltants et de ton regard...

Tout cela n'était pas qu'un simple hasard.

Cède-moi encore un brin de ton temps.


À vingt-deux ans, ta barbe était absente,

Cela te donnait des airs d'adolescent.

Tu étais alors tellement innocent,

Lorsque tu écrivais ces phrases pressantes.


Pardonne mon désir de te revoir.

Dis-moi qu'il me reste toujours un espoir,

Malgré tes adieux de la nuit dernière.


J'ai compris que je n'étais pas la première,

Que tu avais écris d'autres histoires,

Avec ta plume et ton encre, chaque soir.


Tu étais l'écrivain, l'artiste maudit,

Qui cachait en lui, un amour interdit.

Report this text