entre vieux Coyotes

Pawel Reklewski

Coyote mon Ami Coyote !
 
Nourriture des professionnels, regret de ne pas être soi-même, donner en pâture ce qui entoure notre soi-même , ce côté visible de tous que l'on offre par diplomatie et qui souvent demande des efforts qui finalement nous tiennent comme l'amidon d'une belle chemise...
Mon Ami d'Esprit si proche et si lointain par le silence , j'ose me permettre de croire que parfois au-delàs des écritures Tu rejoins dans tes songes éveillés ou non Mon Esprit qui au-delàs des distances te fait signe souvent trop silencieusement.
A savoir si Tu t'en rends compte mais je crois que non et pourtant Tu donnes signe d'activité mentale alors je crois que si...
alors suis moi et souris , dans ton esprit voyages avec moi , laisses toi aller à l'absurde de l'imaginaire et fais en un moment de plaisir, en bref dans ce temps qui nous est donné donnes t'en un bout pour me réaccompagner ...
 
Tu ne connais pas ce pays où il fait chaud ,trop chaud
si chaud que tu en as assez
alors au lieu de te laisser aller
tu va choisir de te faire du bien
suis moi sur cette plage de Sainte Claire
là-bas souffle un vent trompeur
un vent qui te rafraîchit et cache les brûlures du soleil
alors le sachant nous irons à l'ombre
mais celle ci se déplace
lentement , lentement elle bouge
alors soyons prévoyants et choisissons en le début
le sable descend lentement dans l'eau,
la barrière de corail a cassé la houle
il ne reste plus que la fin des vagues
fine pellicule d'eau qui remonte
en laissant de la mousse
mousse que l'on appelle en polonais : piana
et cette blanche piana a un bruit que tu entendras de temps en temps,
viens et allonges toi les pieds dans l'eau
encore un peu plus loin encore un pas
Tu ne crains rien,
allonges toi dans cette eau tiède
les vaguelettes remontent jusqu'au creux des genoux
le poids de tes jambes creuse le sable au niveau de tes talons
Tu prends place
Tu T'installes sans bouger
la nature t'accueille
elle t'enveloppe et te caresse
elle t'apporte sa fraicheur
puis s'en va
et laisse place à la chaleur
puis elle revient
parfois plus faible parfois plus forte
la vague Te caresse
les yeux fermés
Tu fais confiance en Moi
et Moi je fais confiance dans ma confiance
Je te protège de mon savoir
ce savoir qui est mon plaisir
je partage ces instants avec Toi
je sais que tu es capable
de voyager avec moi
et de comprendre combien tu es unique
unique dans mes pensées
unique dans cette amitié
immatérielle
sans toucher mais
que tu peux ressentir en toi même
tes cheminements t'ont fait un être humble
pour laisser la place aux autres
unique et imparfait, imparfait et donc unique
et moi je prends cette place à coté de Toi
et je te dis que sur cette plage
d'autres êtres uniques vivent aussi,
tu es bien
tu te sens bien
le vagues te rafraichissent
le soleil réchauffe la plage
l'ombre tempère cette vie
ton corps devient curiosité
et une mouche qui passe par là
tourne autour de toi, tu l'entends
mais tu ne bouges pas
ou va-t-elle se poser?
tu attends
et tu ne l'entends plus
mais tu ressens un picotement sur une de tes jambes
là elle est là
et tu écoutes ses pattes sur les poils de tes jambes
tu la laisses vivre ses curiosités
elle t'agace un peu mais tu l'accueilles au pays de ton corps
une vague un peu plus haute que les autre se laisse voir
mais tu ne le sais pas encore
là-bas un crabe presque transparent
s'est figé en te découvrant
curieux et inoffensif
il t'observe,
il voit la vie en Toi
et ça lui fait peur
avec ta respiration tranquille
ton corps bouge régulièrement
Ton esprit est paisible
la vague renverse le crabe
le roule dans le sable
la vague arrive à tes pieds
elle submerge tes jambes
chasse la mouche
remonte au creux de tes reins
et encore plus loin
elle mouille ta nuque
et là
tu entends le pétillement des bulles de piana qui explosent
elles font encore du bruit
puis tu as
l'impression que ton dos s'enfonce
s'enfonce dans le sable
tu continues à prendre place dans cet univers
laisses toi aller dans tes choix
ou tu restes pour l'éternité là
ou tu continues avec moi
le chemin du retour
celui où nous allons nous lever
le coeur heureux d'avoir partagé
des instans hors du temps
pourtant le soleil tourne
et l'ombre arrive à l'autre extrémité
je t'invite à continuer
à continuer de vivre avec moi
lèves Toi lentement regardes autour de toi
je te vois souriant
je te vois heureux
viendras tu encore
avec nous
partager ce repos
....
 

  • Merci Edwige , Coyote chez les indiens s'apparentait au sage , c'est un sage qui m'a nommé ainsi et finalement j'ai adopté ce surnom... Pawel.

    · Ago almost 8 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • J'aime bien ce terme Coyote en amitié, cela seul en dit beaucoup ! Merci pour le partage de ce bon moment, j'y étais et ce fut bien agréable ! Je le mets dans mes coups de coeur pour revenir sur cette plage !

    · Ago almost 8 years ·
    Camelia top orig

    Edwige Devillebichot

  • Mon cher Pawel, ce texte ... Marc ... quel beau partage. Jamais je n'oublierai cette semaine à Paris hors du temps. Toi, Marc et Candy, des " re-trouvailles " ...

    · Ago almost 8 years ·
    Torrent 3119822 1280

    Leslie Weiss Greffier

Report this text