Entretien d’embauche.

Hervé Lénervé

J’étais super jouasse, je venais de décrocher un entretien d’embauche, après cent cinquante lettres sans suite.

Costar sur mesure, pompe glacées, chemise et cravate classiques, mais pas trop, la classe, quoi. J'étais fier de mon reflet dans la psyché, confiant dans mes compétences. Je me pointe en avance, mais j'attends d'être juste légèrement en retard, cinq minutes pas plus, pour me présenter. Le retard acceptable, c'est la marque de l'assurance.

Je suis reçu immédiatement par une hôtesse sexy en tenue d'hôtesse standard sexy qui m'introduit, en tout bien tout honneur, dans un salon feutré, où siège derrière un bureau les trafiquants de savoir-faire.

Après les Salamalecs d'usage, nous entrons dans le vif du sujet, le sujet, c'est ma personne, bien sûr et pour ce qui est d'entrer dans le vif, ils le firent d'entré.

-         Monsieur Lénervé êtes-vous un homme fiable ? Avez-vous déjà trompé votre femme ?

-         Ma femme est morte.

-         Je vous présente toutes mes condoléances, mais vous n'avez pas répondu à la question.

-         Effectivement, je l'ai trompé une fois, c'est la raison pour laquelle elle s'est tuée.

-         C'est affreux, mais vous avez pu mesurer les conséquences tragiques d'une faute, en avez-vous tirez une leçon de vie ?

-         Certes, le drame est formateur… d'ailleurs, je n'ai jamais voulu épouser ma maîtresse.

-         Monsieur Lénervé, êtes-vous un homme déterminé ? Et à part ce décès collatéral, avez-vous déjà tué directement une personne ?

-         Directement, non, j'avais une arme blanche, du moins avant les exécutions.

-         Vous vous considérez donc comme un killer ?

-         Je ne me considère pas comme, je suis un killer !

-         Je vois que vous maîtrisez totalement les jeux de rôles symboliques.

-         J'ai par principe de ne jamais jouer, je déteste toutes formes de jeux, qu'elles soient fantasmatiques ou réelles.

-         Bien, nous touchons au bout de cet entretien, juste une dernière question par formalisme. Que feriez-vous si votre candidature n'était pas retenue ?

-         Je ne répondrais pas à cette question, car j'estime que chacun doit mesurer les conséquences de ses décisions. Messieurs-dames, je vous laisse vingt-quatre heures de réflexion. Portez-vous bien, vous et vos familles.

***

Les inconscients ! Ils ne m'ont pas retenu…  Putains, les cons ! Vous dis-je ! Décidément, il y a des gens qui n'apprendront jamais rien de la vie.

  • "dans un salon feutré, où siège derrière un bureau les trafiquants de savoir-faire." <<< Tout est dit. Je me suis déjà surpris à imaginer que je faisais cuire au barbeuc, la tronche du mec que j'avais en face de moi lors d'un entretien d'embauche, un peu comme dans Malavita (le film). Ce qui m’énerve lors d'un entretien, c"est que le mec en te questionnant il envisage à peu près tout, sauf le fait que tu vas "juste" bosser pour lui. C'est compliqué trouver du travail :o)

    · Ago 11 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • Travailler, c'est rien. Chercher un travail, ça c'est quelque chose. :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Moi je ne vais même plus aux entretiens d'embauches après 150 lettres, si je suis convoqué je leur envoie une autre lettre en leur disant: "Laissez tomber, de toute façon vous n'allez pas m'embaucher, prenez le suivant!" (Suis devenu défaitiste après 1500 lettres de candidatures)

    · Ago 11 months ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

    • j'imagine que ta lettre aura au moins le mérite de les surprendre, au pire de les faire rire. :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Franchement, ils n'on rien compris :)

    · Ago 11 months ·
    W

    marielesmots

  • Quand on est mort apprenons-nous quelque chose ?

    · Ago 11 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Qu'est-ce que tu veux, les gens cons le resteront jusqu'à ce que mort s'en suive :-)

    · Ago 11 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

    • Je m'en occupe, mais je n'ai que 2 bras. Donc je recrute. Tu veux passer un entretien ? :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • :-))

      · Ago 11 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

  • Hitler/Mussolini : entretien d'an boche :)

    · Ago 11 months ·
    Rose rouge touches du piano 12395 934

    Edgar Allan Popol

    • Edgar, vous n'avez jamais pensé à écrire un dictionnaire qui compile tous vos commentaires qui tuent ? Franchement, il y a de l'argent à ce faire...je les adore :-)))

      · Ago 11 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

    • :)

      · Ago 11 months ·
      Rose rouge touches du piano 12395 934

      Edgar Allan Popol

    • Soyons clair, Edgar, on parle bien de la première guerre mondiale ? :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Il y en a eu deux ? :)

      · Ago 11 months ·
      Rose rouge touches du piano 12395 934

      Edgar Allan Popol

    • Non ! plein. :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Y'a eu des morts ?

      · Ago 11 months ·
      Rose rouge touches du piano 12395 934

      Edgar Allan Popol

    • A peine, même pas 100 millions. :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Si j'avais été là, ils seraient encore vivants :) Je en suis qu'un jeune dieu :)

      · Ago 11 months ·
      Rose rouge touches du piano 12395 934

      Edgar Allan Popol

    • faut pas, nous sommes trop nombreux sur Terre. :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Je peux en toucher deux maux à mon beau-frère cornu :)

      · Ago 11 months ·
      Rose rouge touches du piano 12395 934

      Edgar Allan Popol

    • Laisse tomber ! :o))

      · Ago 11 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text