Frite un jour, frite toujours

Sylvie Loy

Marc Menu (belge) est l'auteur (brillant) de Petites méchancetés sans grandes conséquences, disponible chez Quadrature. Plus d'informations ici: https://www.facebook.com/MarcMenu.auteur/?fref=ts
(Toute ressemblance avec Marc Menu serait complètement dépendante de ma volonté.)
(Marc, je peux comprendre que tu changes d'amie.)

Sa baraque à frites, c'était toute sa vie."Au menu, des frites de marques", voilà comment il avait nommé son petit commerce. Il en vivait confortablement et avait même du temps pour écrire. Des anecdotes, des ragots, des brèves de comptoir...bref des trucs méchants sans grandes conséquences.
Mais un jour, son univers s'écroula lorsque son docteur lui annonça un diabète sévère. Comment allait-il pouvoir conjuguer son activité professionnelle et un nouveau régime alimentaire ? Il avait bien pensé à se faire éditer. Mais la plupart de ses textes étaient illisibles du fait des éclaboussures des bains d'huile des frites.
Or, sa baraque à frite, c'était toute sa vie, je te l'ai déjà dit. Il décida de rebondir. Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont le pistolet chargé et ceux qui creusent. Donc Marc se creusa la tête. Et il eut l'idée révolutionnaire de transformer son commerce en baraque à frites diététiques. Une grande première dans le monde de la frite. Il se mit à servir des frites au four, des frites de légumes actuels et et même d'antan. Sa renommée prit une envergure incroyable avec ses petites méchancetés sans grandes conséquences à lire que les clients découvraient au dos des barquettes ou à l'intérieur des cornets.
Actuellement, "Au Menu, des frites de Marc" (les majuscules sont synonymes de réussite paraît-il), pour 15 euros d'achat, Marc te remettra un paquet de cartes. Sur ces cartes innovantes figurent les portraits de ses amis, leur vie, leur actualité. Elles sont à collectionner et certaines sont même classées collector du fait de leur rareté (la carte Amie: Sylvie Loy par exemple).
Aux dernières nouvelles, Panini se montrerait intéressé par le concept et proposerait l'album de collection pour Noël.
A suivre...

  • Je reviens de là-bas ; je me suis emmêlé les pinceaux dans les singuliers et les pluriels !
    Avec "joue", la faute demeure en prosodie classique puisque l'e final suivant une voyelle doit être élidé par une autre ( ou l'h non aspiré )... or, ici, il précède une consonne... mais peu importe, puisque nous sommes en néoclassique !

    J'espère que tout ceci ne vous a pas donné trop mal à la tête !

    P. S. : Si la poésie classique vous intéresse tant soit peu, vous pourrez la voir "en action" en lisant, là-bas, les sonnets d'Alexandre et Francis Etienne Sicard Lundquist... ceux de Naïade, aussi, quoique pas parfaitement réguliers.

    Cette fois-ci je m'éclipse pour de bon.

    · Ago over 3 years ·
    030

    rimaillon

  • En prosodie classique, le féminin pluriel associé à une voyelle ( "joues" ) ne peut pas figurer dans le corps du vers.
    C'est sans doute la réminiscence de cette règle ( datant du temps - fort ancien ! - où l'on prononçait l'e final ) qui a fait dire dans un premier temps à votre commentateur ( dont j'ai oublié le pseudo ) que votre deuxième segment comptait huit pieds.
    Je n'entre pas d'en plus de détail ; sachez seulement qu'en prosodie néoclassique, celle que l'usage applique généralement au haïku, ce segment compte bien sept syllabes ( que "joue" soit au singulier ou au pluriel ).

    Ce haïku est décidément très joli.
    Voilà tout ce que j'avais à vous dire, maintenant je vous laisse tranquille.

    · Ago over 3 years ·
    030

    rimaillon

    • Bonsoir, je vous ai écrit il y a quelques jours sur Short en message privé. Je ne sais pas si vous l'avez eu.

      · Ago over 3 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

    • Non, mon compte y est bloqué depuis... 10 mois !
      Je vous propose qu'on prenne ici un abonnement mutuel le temps d'un échange de mp... Je m'abonne à vous...

      · Ago over 3 years ·
      030

      rimaillon

  • Cadeau :

    << Mes larmes s'écoulent
    Sur ma joue comme la pluie
    Contre le carreau. >>

    Désolé de vous avoir importunée, ça n'était pas mon intention.

    · Ago over 3 years ·
    030

    rimaillon

  • Bravo à l'auteur, et à la muse (masculine !... pour une fois !) ;-))

    · Ago over 4 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

  • Tu écris à un tel rythme que je peine à suivre alors que je me contente de lire....Je vais me mettre aux frites de légumes moi aussi !

    · Ago over 4 years ·
    Ananas

    carouille

    • Je peine à me suivre aussi !!!
      Je suis dans une période très florissante depuis, je pense, avec le recul, je vois que ça, depuis donc que mon dernier enfant dort TOUTE la nuit ! Vive les frites de légumes de pomme de terre ;-)) !!!

      · Ago over 4 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Tu as l'art de la communication, Marc devarit t'engager comme attachée de presse. Lire cette baraque à frites m'a donné l'envie del'acheter ce recueil.

    · Ago over 4 years ·
    Image

    sophie-copinne

    • elle est déjà mon attachée de presse.

      · Ago over 4 years ·
      Pend%c3%a9

      Marc Menu

    • Oh oui, je te suis très attachée ! ;-))
      (On parlera de mon salaire un jour)
      (avec primes hein)
      Merci Sophie ! N'hésite pas: le recueil de Marc est excellent !

      · Ago over 4 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Bravo sylvie pour ce clin d'oeil à Marc Menu...

    · Ago over 4 years ·
    Version 4

    nilo

    • Merci. Il est gentil notre Marc Menu ! Il n'a pas porté plainte !

      · Ago over 4 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Les divers légumes oui, mais pas de vraie frites sans huile !
    Sans abus, comme le vin !-)) Moi j'aime tout, surtout tes textes Sylvie. Bravo !

    · Ago over 4 years ·
    Version 4

    nilo

    • T'es trop mignonne, merci Nilo, ça me touche ! Moi aussi, j'aime bien quand tu me lis ! ;-))

      · Ago over 4 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Sylvie, toi, t'as pas besoin d'essayer les huiles essentielles pour avoir la frite !

    · Ago over 4 years ·
    479860267

    erge

    • Tu l'as dit ! J'ai une patate moi en ce moment !

      · Ago over 4 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

Report this text