Happy Soup BAXTER DURY 2011

Jack Lalli

Tel père, tel fils, Baxter Dury ! C'est bien lui les mains dans les poches, sur la pochette de l'album culte de Ian Dury & The Blockheads : « New Boots and Painties »... Il a pris la relève à la cool

Happy Soup

BAXTER DURY

2011

Du super Baxter Dury ! D'abord son phrasé, c'est le même que son père le génial Ian Dury ! C'est Baxter que l'on retrouve enfant, les mains dans les poches, sur la pochette de l'album culte de Ian Dury & The Blockheads : « New Boots and Painties » (réédité en édition Deluxe, une perle !)... Et musicalement chez le fiston c'est assez dépouillé : « Isabell » ou « Claire », répétitivités délirantes, et une nonchalance quasi somnolence... Ho là « Leak at the disco » fleure bon le psychédélisme relaxant, via les Beatles. La soupe est joyeuse, digeste : « Afternoon » ballade gaga à gogo, « Happy Soup » là aussi on se dit aussi bien que papa, il nous en ressert une louche. Les chœurs féminins font effets, « Trellic » est une chanson épurée. « Picnic On the Edge » on accélère le tempo (enfin ), avec des sons bizarres de guitare distordue, c'est du grand Dury (merci Ian). « Hotel In Brixton » dansant, on se dandine encore. C'est très intéressant l'approche et la manière dont il étale ses talents le fiston. On accroche à ce personnage par sa voix en rythme. « The Sun » qu'il a vu à Ibiza, car cet album fut commencé en 2009, pas rapide ce jeune insolent ! « Trophies » boucle cette grande promenade déconcertante, pas de gros son, point de larsen, mais juste des cantiques pop décalées, tranquilles. Il arrive à se démarquer de son paternel, offre une sincère originalité. A découvrir, un autre album est arrivé en 2014 « It's a Pleasure ». Comme quoi...

Jack Lalli

Report this text