Ici je m'aperçois

Alice Gauguin

Ici je m'aperçois,
Les littéraires souffrent donc.
Sans surprise mais effroi,
Nous sommes tous à bout d'force,
A bout d'frousse, à bout d'tout, sans rescousse.
Ici je m'aperçois, poètes non à la fête.
Cicatrices communes, cicatrices chroniques.
Mais le plus incroyable, 
C'est que nous avons tous mille vers différents,
Pour décrire l'indicible.

  • Le philosophe : les observations séquentielles peuvent se superposer jusqu'à devenir l'unique sujet d'une seule réflexion. Il n'en demeure pas moins , que ces mêmes observations restent le résultat, de ce qu'un esprit a bien voulu voir. Observer un observateur, nous fait automatiquement oublier ce qu'il observe, peut-être est-il lui même en train de nous observer.
    Le poète : les pensées sont à l'opposé du rythme infernal de la lumière, elles impliquent une vitesse d' écriture où l'encre prend la place de la nuit, afin que tous les rêves épousent la réalité, ces feuilles blanches en manque de vers. " Cieux bleus " , tendresse canopée sous " Bleu cieux "

    · Ago over 6 years ·
    Img 0875 150

    dimir-na

  • Des bouts tabous.

    · Ago over 6 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Magique !

    · Ago over 6 years ·
    Yin   yang   2016

    Patrice Merelle

  • bravo Alice. Je m'étonne de somptueux textes ici même qui ont très peu de commentaires. mais à l'inverse un bonheur de se retrouver entre littéraires, une très grande joie pour moi.

    · Ago over 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • Pour moi aussi ce site est un immense plaisir. Même si l'on peut être frustré de voir que nombreux sont nos textes qui se noient dans la masse de tous les textes de ce site (mais au fond tant mieux, qu'il y ait tant de littéraires), mais il y a des commentaires très instructifs, et le site nous motive à puiser tout au fond de notre imagination. Personnellement il me motive à écrire.

      · Ago over 6 years ·
      10882294 10205687022244868 3677013657221205201 n

      Alice Gauguin

  • je me reconnais dans ces mots. Vous avez raison. Nous avons tous notre manière de décrire notre souffrance. Car nous avons tous mille façons de la vivre. Bravo !

    · Ago over 6 years ·
    Dscf0320

    mamselle-bulle

    • Merci ! Je pense que beaucoup se reconnaitront. Comme je disais dans un autre commentaire, le seul point positif, c'est que notre sensibilité nous aiguille dans le chemin de l'écriture. Baudelaire n'était-il pas des plus souffrants ?

      · Ago over 6 years ·
      10882294 10205687022244868 3677013657221205201 n

      Alice Gauguin

Report this text