Il en va du sexe comme du vin

dame_oiselle

Petit parallèle en plusieurs points, pour mieux comprendre

- Un amateur de bons vins préférera ne rien boire du tout plutôt que d'ouvrir une bouteille de « La Villageoise » dégueulasse !

- Réalisé avec application/cœur/passion/respect, avec un raisin chéri et cueilli au bon moment, il sera facile à digérer et délectera vos papilles en vous laissant un souvenir inoubliable, quand bien même vous n'en boiriez qu'une seule fois.

- Un verre de bon vin par jour est bon pour la santé.

- Pas n'importe quel vin pour n'importe quel plat. On s'adapte à la saveur du plat. Un liquoreux pour accompagner une côte de bœuf, ça donne envie de gerber !

- Variez les plaisirs ! Tantôt brut, tantôt charpenté, délicat, ample, étoffé, franc, liquoreux sucré, moelleux, nerveux, capiteux, puissant généreux, rond, sec, souple, suave ou tendre qui caresse le gosier… de quoi ne jamais s'ennuyer !

- Selon la sensibilité de votre palais, certains vins peuvent dégoûter, surtout ne jamais se forcer.

- ON N'EN DONNE PAS AUX ENFANTS !!

- Même s'il est un grand cru sur l'étiquette, il peut être bouchonné, et dans ce cas-là, faut être con pour finir la bouteille ! Même le verre !

- L'ivresse désinhibe, et quand on perd le contrôle, autant être avec quelqu'un qui nous veut du bien, alors évitez au moins les gros relou qui vont en profiter pour vous dessiner une bite sur le front à l'encre indélébile !

- Trempez-y d'abord le bout des lèvres, c'est important de prendre son temps.

- Un grand cru, avant d'être bu, mérite qu'on s'attarde d'abord sur son arôme, son bouquet, sa robe, il voudra qu'on le grume*, qu'on le mâche*, pour en appréhender toutes les saveurs et l'apprécier à sa juste valeur. Sinon c'est sacrilège !

- Déguster c'est mieux que cul-sec, sauf si vous aimez « La Villageoise » dans sa bouteille en plastique !

- Un vin dont le bouquet se déploie intégralement se dit « épanoui ». Soyez épanouis, déployez-vous ! :D

- Un vin ouvert trop tôt s'évente, toujours savoir attendre le bon moment et les bonnes conditions.

- Boire par habitude plutôt que par envie n'est que ruine de l'âme ! Boire pour boire, aussi !

- Un bon palais se travaille, capter toutes les subtilités d'arôme, ça s'apprend !


Et enfin, pour conclure :

- Mon grand-père disait toujours que du vin, mieux vaut en boire beaucoup mais du bon !


*grumer le vin : maintenir le vin dans sa bouche, se pincer les lèvres en cul de poule et aspirer un peu d'air par-dessus le vin en se servant de sa langue.

*mâcher le vin : maintenir le vin dans sa bouche et brasser gentiment le vin dans sa bouche comme si on faisait un bain de bouche.

Report this text