J’accuse !

Hervé Lénervé

Responsables, mais coupables.

Les forêts sont les poumons de la Terre. Les arbres absorbent du gaz carbonique et rejette de l'oxygène. Mais quand un arbre brûle, c'est la double peine. En plus du gaz carbonique de  la combustion, il expectore dans l'atmosphère tout le gaz  qu'il avait stocké, piégé dans ses cellules.

L'homme des cavernes en découvrant le feu amorçait les prémices de la pollution et du réchauffement climatique.

On peut dire qu'ils nous ont bien pourri la planète, les préhistoriques.

Report this text