La couleur des robes des filles

Eddy G.N. Lane

La couleur des robes des filles ne change pas.

On les voit en rouge, en bleu,en jaune parce que nos regards traversent les couches que le temps perd
La couleur des robes des filles ne change pas.

Un jour vient et glisse l'odeur des rivières le long des rues.
Les filles sont en blanc comme le destin .
Au coin de la rue du Pont un tourbillon de robes blanches
Une des filles se retourne et rit,
Je la suis. Elle s'arrête sur le pont et puis je ne la vois plus.
La rivière, curieuse, s'attarde sous le pont.
― Où est-t-elle ?
Silence. Au loin sa surface bouge

La rivière sait

Les mots partent vers moi.
Je la trouverai, la fille en robe blanche



                                                         

Report this text