La curiosité est un vilain défaut

sophie-l

Quel est donc cet attroupement de curieux massés autour de moi?

Je fais pourtant de mon mieux  pour n'attiser la curiosité de personne, mais,  par un fait exprès, au lieu de repousser les curieux, voilà qu'aujourd'hui, je suis le point de mire de toutes les curiosités.

 

J'entends de toutes parts s'exclamer les badauds :

-          Comme c'est curieux ! s'excitent les uns.

-          Laissez-moi voir ! s'agacent les autres.

 

Quelle mouche les a donc piqués ?!

Certains s'arrêtent quelques instants, et, après avoir satisfait leur curiosité, s'en vont d'un pas pressé, attiser celle de leurs congénères. D'autres s'approchent, mus par une curiosité malsaine, dans l'espoir d'en assouvir ses plus détestables penchants.

On me tourne autour d'un air curieux, s'étonnant, malgré tout, de la curiosité que je semble présenter.

Comment faire pour éloigner ces curieux malvenus ? J'aimerais les écarter, les chasser, les sommer d'aller exercer leur curiosité ailleurs !

Qu'ils sont donc indiscrets de m'épier de la sorte ! Il y en a même qui osent une geste pour me toucher et, alors même que leurs doigts s'approchent, un rappel à l'ordre invisible  fait aussitôt disparaître la main avide.

Quelle est cette curiosité mal placée qui leur fait oublier toutes les règles de bienséance ? Moi qui vivais dans l'ombre, spectateur secret des curiosités de ce monde, isolé à l'abri des regards, me voici découvert à mon insu et jeté sans sommation à la vue des plus vulgaires.

 

Pourquoi ?

 

L'incompréhension me ronge, le doute m'assaille, je n'en peux plus d'avoir troqué ma tranquillité pour de l'incertitude, alors…

 

… Alors que je ne suis pas curieux par nature, oserais-je toutefois vous demander, par simple curiosité…

 

Qui suis-je ?!

Report this text