La plage de Tahiti.(1)

effect

Extrait de:"Si j'avais encore une tête, je ne la laisserai pas trainer sur mes épaules, de peur qu'on me la prenne pour faire un truc ailleurs."



La plage de Tahiti n'est pas à Tahiti. La plage de Tahiti, elle appartient à la commune de Névez, dans le Finistère (29). C'est de Gauguin qu'elle tient son nom, bien après que celui-ci eut fini de traverser l'Atlantique pour embrasser de bien plus chauds paysages et de voluptueuses femmes pour une carrière artistique dans une collectivité d'outre-mer, la Polynésie (987).

A cette époque, quitter le 29 pour rejoindre le 987, c'était partir sans compter sur le scorbut et les 3 semaines passées en mer sur un baleinier, même si un siècle plus tard et pour 10 jours de moins, un Jacques Brel avec sa guitare n'aille à voiles sur les Marquises vous conter romance, ou qu'un Marlon Brando en moins de 6 heures par un  vol American Airlines, ne vous implante un hôtel sur un atoll de Papeete. Dire à cette époque: 'je me barre à Tahiti', c'était comme avoir trouvé où pousse l'hévéa et inventer le caoutchouc !

Pas loin, à Pont-Aven, il reste encore la fabrication des biscuits, celle de pavés et de petits sablés au beurre, aussi quelques artistes peintres et sculpteurs du dimanche qui font d'un assemblage de couteaux, de cuillères et de fourchettes, des trucs qu'on imaginerait même pas chez soi à la cave en éteignant la lumière.

A la sortie de Névez, sur la route des îles, il y a ce petit vent qui vous pousse. On s'y laisse aller, c'est la route de la plage. Les embruns vous attrapent. Le ciel subitement s'étend, et comme vers un(e) ami(e) depuis toujours, vous écartez les bras pour mieux l'enserrer. Si des grains de sable s'étalent sur vos joues et pénètrent vos yeux... vous n'essuyez pas, c'est juste le temps.

...


Report this text