Le chercheur d'absolu

Susanne Dereve


 

Tu  conservais les fleurs des champs

dans  les pages des livres

 

Ce muguet de printemps que je t'avais offert

je l'ai trouvé séché, comme un jalon,

comme un repère,

 un doux secret qu'abritait

Le chercheur d'absolu.

 Sans doute  ainsi as-tu vécu

traquant  tes rêves solitaires.   

                         

Et  de ces passages annotés,

est-il  un mot à effacer,

 est-il une phrase,  un regret

un voyage à Cythère

dont on tairait  l'écho

 une voix égarée

la trace d'un sanglot

 

une prière  tue

à jamais prisonnière                       

 d'Un chercheur d'absolu

aux pages écornées

que ronge   la poussière




Peinture :  Sofonisba Anguissola (Artiste-peintre de la Renaissance italienne, 1532 - 1625) 


  • Toutes ces lignes me rappellent la lecture qu'une de nos filles avait eu le courage de faire pour son enfant.
    En pensant à mon père j'ai souvent eu les larmes aux yeux, mais maintenant ceci est dans l'ordre des choses
    Bien à vous tous

    · Ago 3 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

  • C'est bizarre, à lire votre beau poème (la fille qui remémore le père chéri) celui de Victor Hugo m'est venu à l'esprit comme par télépathie : "demain dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne,
    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends..."
    c'est la situation inverse le père et la fille cette fois-ci
    Qui dirait que les mots n'ont pas d'âme!!!
    Admirez ça:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Thalie_Envol%C3%A9e_-_Victor_Hugo_-_Demain,_d%C3%A8s_l%27aube.oga
    Merci Susanne Dereve ça rime avec celui grandiose de Voctor Hugo, certainement parce que votre poème a une âme aussi...bien généreuse.

    · Ago 3 months ·
    Noces du ciel et de la terre

    lemaghrebin

    • oui les poèmes de Victor Hugo à sa fille ce sont les plus beaux, celui là particulièrement
      merci de votre lecture

      · Ago 2 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Des hauts et des bas Susanne, merci à toi !
    Pas de livres annotés, mais des petites choses qui n'ont pas bougé de leur place comme son rasoir, sa brosse à cheveux, enfin, il est là partout autour de moi. C'est parfois difficile lorsque je ne peux m'empêcher de sentir son parfum, et puis sa voix sur un message...

    · Ago 4 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Oui tout est là pour rappeler la perte seul le temps peut apprendre à l'apprivoiser

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Ce poème fait référence à tant d'histoires personnelles... Je suis toujours incroyablement surprise de voir tout ce qu'il est possible de confier entre les pages d'un livre. Un très beau poème, Susanne !

    · Ago 4 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci Sy . Qu'y mets-tu toi entre les pages ?

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • Des feuilles, des pétales de fleurs...

      · Ago 4 months ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • C'est très beau
    Merci

    · Ago 4 months ·
    Default user

    souslesoleilexactement

    • C'est moi qui vous remercie de m'avoir lue

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Un régal au réveil votre truc.

    · Ago 4 months ·
    Img 20190210 205453

    enzogrimaldi7

    • Merci .. .digression sur les rêves de mon père .. que je partageais

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Un doux secret, seul témoin de ces années passées...

    Magnifique poème comme tu sais si bien les écrire.

    · Ago 4 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci Martine , comment vas-tu ? J'ai retrouvé plusieurs livres annotés après la mort de mon père il y a quelques années , l'impression étrange de poursuivre un dialogue interrompu ..

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

Report this text