Les bonnes recettes de Mamie Roubi (2)

arthur-roubignolle

Les bonnes recettes de Mamie Roubi (2)

(les recettes de ma grand-mère comme à la maison!)


Aujourd'hui: Le Big-Macron.


Pour préparer un bon Big-Macron. Prenez un jeune énarque fraîchement émoulu (mais remoulu c'est encore mieux). Faites-le dégorger pendant au moins cinq ans dans une banque afin de lui donner un bon goût de billet de banque. Ensuite, égouttez-le dans un égouttoir en inox de la marque Attali (ce sont les meilleurs égouttoirs). Battez-le bien pour l'attendrir avant de le passer à la moulinette (L'énarque, pas l'Attali bien sur...).

Ensuite, prenez votre  jeune énarque émoulu ou rémoulu et parsemez-le d'un peu de fromage de Hollande. (Attention, pas trop à cause du goût fade de ce fromage!).


Une fois que votre énarque est bien préparé, lancez-le dans une campagne présidentielle financée par les grands patrons et soutenue par ces traîtres du Parti-Socialiste ainsi que par ces dégonflés du Modem... Une fois vainqueur de cette élection l'énarque ressortira tout gonflé à bloc et se mettra aussitôt à pondre des lois anti-sociales et des taxes en veux-tu en voilà. Attention, après cette phase de la préparation culinaire vous pouvez avoir des grumeaux gilets jaunes dans votre pâte. Il faudra donc éliminer ces grumeaux à coup de flash-balls (c'est long et fastidieux mais indispensable à la réussite du Big-Macron.

Préchauffez votre four à 180°.

Ensuite vient la phase délicate de la recette; il vous faut faire cuire votre Big-Macron. Pour ne pas trop le faire souffrir, le mieux est de l'ébouillanter avec du RIC (le RIC est un condiment qui donnera un peu plus de démocratie participative à un régime quasi-monarchique un peu trop sec en bouche).


Prenez ensuite deux bonnes tranches de pain Darmanin que vous passerez légèrement au grill. Pendant ce temps-là, enfournez votre Big-Macron au four, cuisson de dix minutes pas plus !

Je recommande de mettre un peu de François Berléand en fond de sauce, et si vous n'avez pas de Berléand sous la main, du Cohn-Bendit (bien qu'un peu gras) peut très bien faire l'affaire aussi...


Sortez votre Big-Macron du four, mettez-le aussitôt entre les deux tranches de pain tiède Darmanin et servez-le avec quelques cornichons d'électeurs de gauche, de droite, du centre plus deux ou trois truffes d'écolos... (elles sont bio!).


Par ces temps d'austérité, de hausse des prix et de restrictions des budgets, évidemment, cette recette coûte un peu cher aux ménages modestes mais quel régal ! (On peut aussi faire cuire son Big-Macron avec sa vieille peau si on veut...)


PS : Surtout ne mettez-pas d'ISF dans la recette, l'ISF est bien trop salée et viendrai tout gâcher...


Voilà, Bon appétit !



Report this text