L'homme sans yeux

Fanny Chouette

Il était un homme avorté sans yeux
Etranger aux nuances de rouge, de bleu
Au sommet de son nez deux grands creux
Boîte à gants s'il en est, qui faisait des envieux !

Réussir sa vie lui semblait bien douteux
Le monde faisait la ronde, avec lui au milieu
Il s'entendait dire : "Jamais tu ne seras heureux
Sans connaître les reflets dans les cieux !"

Quand on lui parla de la femme sans bouche
Qui brûle ses jours à rire des yeux avec ceux qui louchent,
Sur son silence éternel même quand on la touche
L'homme sans yeux sourit, leur rencontre fit mouche

Et depuis chaque matin, si le bonheur se fout d'eux
Sur les ragots de leur histoire ils repassent une couche
De clins d'œil intérieurs en "Bonjour !" silencieux
Ce soir ils sont amoureux, jusqu'à ce que demain accouche

Report this text