Madame Tisane

aile68

Madame Tisane fait des infusions pour différentes personnes selon les symptômes qu'elles présentent: il y a les gens de mauvaise humeur, les agacés, les tristes, les coléreux, les malheureux. Dans son officine ça sent bon les feuilles des arbres, des buissons, des petits fruits et baies, la lavande aussi et le citron avec lequel elle parfume la plupart de ses tisanes de jour. La nuit, elle se lève, réfléchit, fait des essais, fait des décoctions, la tisane qu'elle préfère pour son usage personnel, c'est celle qui lui procure de la joie et de l'équilibre, elle aime y ajouter deux fleurs de camomille qui lui rappelle son enfance. Avec de la grenadine elle prépare des tisanes pour les enfants, leur goût sucré redonne de l'énergie et du pep's. Les amoureux viennent la voir aussi pour que leur amour rime avec toujours, pour cela elle a de fameux élyxyrs dont la formule est secrète bien sûr, comme toutes les recettes de ses tisanes. Aucun herboriste n'est aussi fort, aussi compétent que Madame Tisane. Ses résultats sont si bons que ses patients l'ont nommée ainsi. Elle le mérite bien. Une fois seulement une femme lui a donné du fil à retordre. Elle n'arrivait pas à la soigner, la pauvre femme avait perdu son mari à la guerre et réclamait son corps comme une âme en peine. Madame Tisane essaya le millepertuis, l'hibiscus, le sureau, rien n'y faisait. Une nuit qu'elle n'arrivait pas à dormir, titillée par le cas de cette veuve, elle fit plusieurs mélanges, finalement elle réussit à la guérir et même celle-ci retrouva l'amour en la personne d'un tailleur qui continue à lui faire de belles toilettes pour la saint Jean. La brave femme, Jeanne, voulut la remercier et lui fit un merveilleux gâteau aux graines de pavots. Madame Tisane n'avait jamais mangé un aussi bon gâteau et se demanda qu'elle en était la recette. Mais cette dernière était peut-être tenue secrète. Comme elle aimait le goût du pavot elle décida d'en mettre dans une nouvelle tisane qu'elle inventa pour les personnes mélancoliques. Encore une fois ce fut un succès, ceux qui en buvaient retrouvaient leur gaieté et goût à la vie.

Madame Tisane vieillit, il faut bien qu'elle transmette tout son savoir à quelqu'un, mais à qui elle n'a aucun enfant, aucune personne qui la seconde dans ses préparations. Elle a alors l'idée de s'adresser à la femme qui lui avait confectionné le fameux gâteau. Une femme qui sait faire d'aussi bons gâteaux doit pouvoir faire des tisanes, avec l'aide de son cahier de recettes secrètes, elle devrait s'en tirer. Le jour vint où Madame Tisane disparut dans la forêt dit-on, parmi ses arbres et ses baies. Personne ne sut où elle fut ensevelie, on raconte qu'elle s'est évaporée avec la brume du matin.

Jeanne a repris l'officine de Madame Tisane. Elle aime son travail et le fait avec sagesse en suivant scrupuleusement ses formules afin de lui faire honneur de l'avoir choisie pour continuer son oeuvre. Consciente d'un si bel héritage, depuis quelques jours elle a envie d'inventer de nouvelles tisanes. Elle s'est  d'abord dit qu'elle n'en avait pas le droit, qu'elle pouvait mettre quelqu'un en danger. Puis l'idée a germé petit à petit, a mûri dans l'esprit de la nouvelle préparatrice de tisanes. Elle ferait des infusions et des décoctions uniquement pour le plaisir des papilles comme ses gâteaux en somme. Alors, comme Madame Tisane elle a fait des expériences et a ajouté du caramel, ou encore du sirop de fraise ou de la pistache à des feuilles de tremble ou de marronnier blanc ou encore d'eucalyptus et même à de la pomme et à du cynorrhodon, créant ainsi des tisanes sucrées. Ce fut une très bonne idée car les gens en ont consommées plus par plaisir que par nécessité. Un jour le mari de Jeanne qui était tailleur ne sut que faire de certaines chutes de mousseline non teintée.  Comme des petits tas de tisane séchée traînaient sur la table, il rassembla le tout dans une chute de mousseline. Sa femme qui le voyait faire eut encore une idée. Elle cousit un carré de mousseline le remplit de tisane séchée qu'elle mit à tremper dans l'eau une fois bouillie. Avec quelle plaisir ne vit-elle pas la tisane infuser à travers la douce mousseline! L'enveloppe pour tisane fut ainsi née.

  • Un bien joli conte ! On aurait envie de goûter à toutes ces tisanes, et quelle belle idée de confectionner l'enveloppe de tisane avec de la mousseline !!
    C'est vraiment frais et ravissant à lire.

    · Ago 27 days ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci beaucoup Louve!

      · Ago 27 days ·
      Coucou plage 300

      aile68

  • Ha ha très joli ! J'ai besoin de mousseline également pour mon infusion de houblon pendant le brassage de la bière. La bière, quelle merveilleuse tisane qui sait faire rêver ou dormir, selon les besoins :o))) Joli texte d'une poésie cachée :o)

    · Ago 28 days ·
    Gaston

    daniel-m

    • Merci daniel! :o))

      · Ago 27 days ·
      Coucou plage 300

      aile68

  • voici une histoire bien enveloppée....dans une mousseline

    · Ago 28 days ·
    Mauve

    marivaudelle

  • Superbe ! Quand on passe par madame tisane, on finit chez madame pipi !

    · Ago 28 days ·
    Femme dos fenetre1

    odess

    • le raccourci me semble obligatoire!!!!!!!!!!

      · Ago 28 days ·
      Mauve

      marivaudelle

    • CQFD :o)

      · Ago 27 days ·
      Coucou plage 300

      aile68

  • Excellent !! J'adore ce texte qui parle essentiellement de transmission ! A lire de 7 à 100 ans :)

    · Ago 28 days ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci Sy Lou! :o)

      · Ago 27 days ·
      Coucou plage 300

      aile68

Report this text