Mots de tête

nilo


Dans ma tête


Les mots se bousculent

De l'aube au crépuscule

Ils s'entêtent, ils m'agressent

Que s'en devient détresse


Je ne peux que l'écrire

Puisque tu n'es pas là

Je pourrais te le dire

Lorsque tu reviendras


Mais je n'ai pas ta prose

Et dire en quelques mots.

D'aussi pénibles choses

Me laisse sans repos


Et je sais bien qu'alors

La voix me manquera

Pour te dire assez fort

Ce que je pense tout bas


21 mai 2003

Report this text