NINJAS SAFARIS

Philippe Larue

C'Etait la panique en Tanzanie. Les éléphants s'étaient réunis de toute urgence. Un G20 incroyable!

Deux Kenyan qui se préparaient pour le marathon de Paris, portaient deux éléphants sur leurs dos forts aimables.

D'autres Maximus, aux regards ebetes, se demandaient pourquoi ces hommes qui courent débouts s'étaient trompés.

Reconnaissants, les éléphants s'occupaient des ravitaillements en imitant les éléphants bleus, en aspergeant leurs tetes de bontés.

Le décor était composé d'un gigantesque trompe-l'œil qui aurait fait pâlir la graffeuse Edwige 27!

Un viel homme, Ernest H. , sortit de la mer en caleçon YSL avec sa planche de surf de poète.

Des décalcomanies y étaient collées: Les neiges du Kilimandjaro.

Il régnait une peur volcanique. Bien que ce n'était pas la saison des ruts, les éléphants faisaient des bonds de zingaros.

Certains se posaient des questions:

- Tu as trop bu, t'as le hoquet?

- Ben non. Tu connais le dicton: une trompe, ça va ; trois trompes, bonjour les tourniquets! 

- C'est le Kilimandjaro qui se réveille! Il faut se sauver sinon on finira en steak tartare. Les humains mangent tout. Je vous explique pas le cirque!

- Zavatta toi? J'te rappelle que j'ai le talon d'Achille cassé! Demande à Arlette, la directrice de l'Argic!

Loin d'être des Dumbos volants, et bien qu'un éléphant, ça trompe énormément, certains continuent à raconter des Babars.

Le Colonel Hathi, lui qui voyait rien, croyait que c'était l'effet des bains à l'argile ou alors un canular.

Dix petits "nègres" vinrent jouer aux détectives et mener l'enquête.

Et pendant ce temps-là, les Maximus se trompaient, trompaient et trompaient dans cette guinguette.

Une barbapapa pensait que c'était un groupe de zoulous qui dansaient la Tecktonik sur les plateaux.

Bref. La Tanzanie était Hakuna Matata.

Une scène intriga un des dix petits "nègres". Deux grues cendrées étaient habillées d'une tenue en mousse. En plein Équateur, je vous explique pas le thermostat!

C'etait surprenant, d'autant plus que les poissons d'Afrique n'ont que les arêtes sous les écailles! Alors, pourquoi s'entrechoquer le ventre?

Voulaient-elles devenir coacheuses chez Mac Do? Être une double grues avec frites cendrées? Pourquoi vouloir finir dans un Big antre?

Beurk! Vous imaginez une chorégraphe danser "Le lac des cygnes" sur une scène de mayonnaise?

Il faudrait se pointer de bonne heure, poser son potatoes, et pèter des bulles de palme pour être à l'aise.

Au lieu de poireauter, un "nègre" alla leurs poser quelques questions:

- Avez-vous trop mangés pour vous bidonnez ainsi?

- Vous croyez que des grains de manioc et de blé, quelques escargots aux fêtes des migrations, nourrissent? Je riz jaune! Si, une friture de chenilles ou du trèfle en période chance aussi!

- Mais alors pourquoi faire les grues stoppeuses?

- On se passe l'avoine. Allez, dis-leurs toi, la bavardeuse.

- Lors d'une rencontre avec une grue de Mandchourie, celle-ci nous a racontée sa migration au Japon.

Elle avait rencontrée les plus grands maîtres des grues et apprirrent les arts martiaux: le Kung fu, le Tai chi chuan,le karaté, l'aïkido et les hippons!

Impressionnées par ses démonstrations, nous avons eues envies, ma grue et moi, de faire une cure de longévité et d'immortalité.

Mais ce que nous avons vus sur l'Ile d'Hokaido, c'était des chorégraphies futuristes et riches d'inventivites.

Le Sumo et les Sumotoris. Quand ils sont sur le Dohyo, ils frappent très forts du pied le sol après les avoir montés très haut.

Ensuite, ils jettent du sel partout. Et dans leurs cheveux, il y a une feuille de gingko.

- Hi hi hi, d'ailleurs, gourmande comme tu es, tu as becquetée tous les grains de sel après les tournois!

- Quoi! T'as pas crachée sur le saké et la grulesse au fond! Tu as bien zeuilletter son minoi! 

Alors, on s'est dit qu'avec nos échasses, nous pourrions montrer d'autres chorégraphies.

- Quoi, vous voulez faire du kung fu avec les hippopotames ? Les éléphants ? 

- Ouiiiiiiii! Ainsi, les touristes voyant les spectcles, n'auraient plus envies de nous faire disparaître dans les contre-champs.

- Génial! Mais pourquoi les éléphants sursautent-ils sans cesse?

- Nous avons demandées, à nos amis Sumotoris de se regrouper pour frapper le sol avec allégresse!

Ainsi, le Japon fait trembler le Kilimandjaro pour que les éléphants et les hippopotameś fassent le Cirkafrika!

Apple sponsorise les Safaris. Les koalas et les paresseux sont leurs fans et, pendant les spectacles et avant la quête, boivent saké et vodka!

Na Zdrowie !  

Report this text