Paris 2050

sohlkjaez

- Chéri, t’es où ?

- Sur le balcon !

- Sacha te réclame, il veut que tu lui racontes une histoire.

- Je termine ma clope et j’y vais.

Ma femme soupire.

***

- Alors mon bonhomme, tu as envie que je te raconte une histoire pour t’endormir ? Au fait, tu as bien brossé tes dents avant de te coucher ?

- Mais oui Papa ! dit-il en levant les yeux au ciel et en soupirant.

C’est drôle, ça me rappelle quelqu’un…

- Bien. Et tu veux quoi comme histoire ?

- Je veux que tu racontes l’histoire de quand je serai vieux comme toi ! 

En fait je suis vieux à ses yeux, ça fait toujours plaisir…

- D’accord… euh… attends, il faut que je calcule… tu es né en 2015 et j’ai 35 ans… donc ça se passera en 2050 !

- 2050 ? Ca alors ! dit-il, incrédule.

- Oui mon cœur… Alors nous sommes en 2050…

- Papa ! Tu as oublié de dire le titre…

- Ah oui, mer… credi ! Et bien le titre c’est… euh… Paris 2050 !

- Pourquoi Paris 2050 Papa ?

- Ah non Sacha, tu ne commences pas à me poser une question à la fin de chaque phrase s’il te plaît ! Sinon on y est jusqu’à minuit…

- D’accord Papa…

Il se met sur le côté, face à moi et prend son doudou.

- Bon je reprends… Paris 2050 : C’est l’histoire de Sacha à 35 ans ! Nous sommes au mois de juin, un vendredi, il est presque midi, il fait beau dehors et Sacha décide d’aller se promener…

- Je ne suis pas à l’école ?

- Non mon cœur, à 35 ans on ne va plus à l’école, sauf si on est prof ! Mais toi tu seras… musicien… tu joueras du piano !

- Non ! Pas du piano Papa, je veux jouer de la guitare !

Il me sourit.

- Ok. Tu es guitariste mais là tu vas te promener. Les concerts ont lieu le soir, donc la journée tu peux faire ce que tu veux.

Il ferme les yeux.

- Dehors, il y a plein de gens et plein de voitures aussi, mais elles sont toutes électriques. Les avions, les trains, les bateaux et les motos aussi le sont ! En 2050, il n’y a plus de pétrole exploitable et donc plus d’essence. C’est pour ça que tout ce qui est motorisé doit être alimenté avec de l’électricité ou par l’énergie solaire. Aucun bruit de moteur, aucune fumée d’échappement ! On entend les oiseaux dans les arbres, l’air est frais et respirable…

Il ouvre les yeux, me fait un clin d’œil et sourit. Je lui souris.

- Dans la rue, tout le monde porte un casque muni d’un masque au niveau des yeux, d’un micro et d’écouteurs intégrés.

- Comme un casque de moto ?

- Non mon coeur, ce casque là est plus léger et est ouvert au niveau des cheveux, il  remplace les lunettes de soleil, le téléphone, le baladeur mp3 et l’ordinateur ! On le contrôle avec la voix et par la pensée.

Il referme les yeux et serre son doudou contre lui.

- Il y a une puce informatique et des capteurs qui reçoivent les informations du cerveau. On est connecté en permanence à Internet et on règle même ses achats avec ! Donc… Sacha se promène et maintenant il a faim ! Il décide d’aller à la boulangerie et de commander un sandwich. Mais en 2050, il n’y a plus de saumon, de jambon ou de poulet ! La production de ces viandes n’était plus assez économique et écologique. Elles sont maintenant remplacées par des vers et des insectes tout à fait comestibles. Alors tu le veux à quoi ton sandwich ?

Il ne me répond pas. Mon fils s’est endormi. Je le regarde et je le trouve beau. J’espère qu’il ne fera pas de cauchemar avec des motards qui mangent des insectes…

***

- Chérie, t’es où ?

- Dans la chambre !

- Sacha s’est endormi… Tu fais quoi ?

- Je me couche, j’ai un début de migraine.

Maintenant, c’est moi qui soupire.

Report this text