Poème court 38

brigitte--2

Des séparations anciennes

ne subsistent

qu'une poudreuse amertume.

Report this text