Poésie libérée

shalimar

ou libératrice.
Je suis une femme éprise de liberté,
De découvertes et de complicité.
J'ai à ce jour « ante huit » printemps
Mais est-ce donc si important ?
J'ai une sensibilité à fleur de peau
Une sensualité qui va crescendo.
La poésie exprime mon moi intérieur
L'érotisme anime mon moi extérieur.
Quand la poésie se fait érotique
Mon corps entier est électrique.
Je sais que si je goûtais à ton foutre, je serais chevillée à tes pieds.
La première fois, ce serait dans une forêt blanche de bouleaux.
En plein ciel, tout fait signes. Ton pôle magnétique plus que tout.
Ma boussole affolée, je t'aurai plaqué contre un arbre.
En un mouvement, j'aurais noué ma langue au carambolage de tes veines,
j'aurais tutoyé ta quintessence, caressé ton bulbe soyeux.
Ma bouche se serait cramponnée à tes racines mûres pleines à craquer.
Je voudrais te faire l'amour comme un sphinx  dans les cendres de l'automne.
En plein ciel, tout fait signes. Écoute.
Le vol d'une chouette précipite nos chuchotements sur les lichens nacrés.
Viens, que je t'écosse, tandis que ma nudité offerte bruissera à l'unisson de tes veines.
Comme ce serait bon de me sentir amarrée à toi.
Je sentirais les écorces répercutant les fragrances de nos corps, éclos dans les sentiers mouillés de nos sueurs.
Plus tard, ta semence suivrait la lente procession des équinoxes.
Elle formerait en moi des rigoles. Elle drainerait en moi le long déploiement d'un poème.
Elle me peuplerait de génies et de fées.
Son existence me donnerait ma pleine signification.
Je voudrais qu'en moi tu te déposes. Mon ange diabolique.
Donne-moi de ton pollen.
Mets-le au fond de mon Eden, là où nos échos se répondraient.
Glisse-le aussi en ma secrète anfractuosité.
  • Tout en sensualité, tout ensemencée d'un bel érotisme, cette poésie s'envole dans le ciel des désirs. Elle mérite mon coup de coeur

    · Il y a 2 mois ·
    Cavalier

    menestrel75

  • Superbe !

    · Il y a 2 mois ·
    Sepia

    Patrick Gonzalez

  • Ce poème est tout à fait réussi et émouvant.

    · Il y a 2 mois ·
    Creersavie

    anna_lise

  • Quel beau texte shalimar ! L'amour chevillé au corps en communion avec les arbres, la nature !! J'aime le bouleau, c'est un arbre gracile avec ses petites feuilles qui frémissent et ondoient sous le vent.
    "Je sentirais les écorces répercutant les fragrances de nos corps..." magnifique entre autres.

    · Il y a 2 mois ·
    Louve blanche

    Louve

  • Quel beau texte shalimar ! L'amour chevillé au corps en communion avec les arbres, la nature !! J'aime le bouleau, c'est un arbre gracile avec ses petites feuilles qui frémissent et ondoient sous le vent.
    "Je sentirais les écorces répercutant les fragrances de nos corps..." magnifique entre autres.

    · Il y a 2 mois ·
    Louve blanche

    Louve

  • Quel beau texte shalimar ! L'amour chevillé au corps en communion avec les arbres, la nature !! J'aime le bouleau, c'est un arbre gracile avec ses petites feuilles qui frémissent et ondoient sous le vent.
    "Je sentirais les écorces répercutant les fragrances de nos corps..." magnifique entre autres.

    · Il y a 2 mois ·
    Louve blanche

    Louve

Signaler ce texte