POURQUOI J'AI MIS PARIS EN BOUTEILLE

Isabelle Revenu

Montant flâner sur les Grands Boulevards, j'ai mis Paris en bouteille.

Le vent d'amour soufflant sur le Montmartre

Le musée Grévin et son mortuaire

L'Arc de Triomphe en plein désarroi

La Tour Eiffêlée

Le Zouave du Pont de l'Alma sans Petite Ceinture

Les Allonz'enfants de la Patrie

Les vieux amants du Pont-Neuf

Le lièvre du Champ-de-Mars

Les rives au lit de la Seine

Les tours nues de Notre-Dame

La Pyramide décriée

La plage sous les pavés

Mon amant de Saint-Jean

Les autres, François, Paul et Vincent

Les bancs pudiques

Les colonnes Morris

La salle Wagram

Le tombeau de Napoléon

Mon bourdon

Edith Piaf

La Bohème

Mes échecs

Ta photo

Et mes si seulement.

Un bouchon par-dessus le tout

Pour ne rien perdre du tout

Rien égarer surtout

Et tout noyer

D'un seul coup

Report this text