Prémaman

Marc Menu

Le petit spermatozoïde nageait dans une onde impure. Il était à la peine. Mais comme les saumons, il remontait le courant, âpre, déterminé. Se frayant un chemin à larges coups de queue - tant il est vrai que bon sang ne peut mentir. Il arriva à bon port, essoufflé. Bon deuxième. Juste à temps pour voir le vainqueur, terrassé par l'émotion, s'effondrer, raide mort. Faute de grive, et en guise de merle, l'ovule se rabattit sur lui. Quelle joie inespérée ! Et quelle fierté intra-utérine, quelques semaines plus tard, d'entendre ces mots merveilleux : 

- Ce sera un garçon, Madame Hitler.

Report this text