Prose poétique : Nostalgie

Paul Stendhal

Le jour se couche et la nuit commence à revêtir de son manteau sombre la nature encore éveillée, tout comme une paupière se referme sur l'œil. Je ne vois plus rien, mais je me souviens ! Je me souviens de ce garçon, qui encore petit, rêvait de devenir grand, car pour lui, il y voyait là une porte vers la liberté et l'indépendance. Je me souviens de cette vie passée qui fut celle où ce petit garçon devenu grand, compris tout à coup, qu'il était papa, et qu'il avait déjà quatre enfants. Je me souviens de ces Noëls merveilleux, où l'impatience, la naïveté, et la joie de mes enfants, emplissaient la maison familiale d'un vrai bonheur certain. Alors comme elle fut longue cette route, qui vous fait croire que la vie est belle et qu'un jour le soleil illumine de tous ses feux votre chemin. Mais je me souviens maintenant, que le jour est tombé, et qu'une paupière s'est refermée, après qu'une larme ait commencé de couler, partant pour on ne sait où, cheminant cahin-caha, en regardant devant elle. Je me souviens que petit déjà je croyais que la vie serait belle. Maintenant que je suis grand je sais que la conquête du temps, si belle soit-elle, ne fait goûter qu'une infime part de bonheur, un bonheur perdu qui se meurt avant de vivre, car la vie est ainsi, comme une faux, sapant la pureté des idées, la sincérité d'un cœur, la vérité d'une âme, sans souci de la peine et de la tristesse, qu'elle laisse sur son passage. Du plus loin que je me souvienne, la vie me paraissait belle, et ce qui est merveilleux c'est que, le petit que j'étais, a grandi en le croyant. Aujourd'hui, mon regard est certes bien autre pour ne pas dire différent. Maintenant, l'homme que je suis aime à se rappeler de ce petit garçon qui croquait la vie à pleine  " envie de vivre " . Le bonheur est peut-être là, et j'ai beau me souvenir du plus loin que je puisse, mais je ne parviens plus à m'en souvenir. Une larme est tombée, et en tombant elle est morte dans sa chute. Une paupière s'est fermée, et a laissé s'envoler la beauté d'une vie. Un petit enfant est mort, depuis longtemps déjà, et dans mon âme, je ressens sa candeur. Je sais qu'il semble enfin heureux, et l'homme que je suis devenu, souvent se tourne vers lui, et comme des adieux sur le quai d'une gare, ils se regardent, et s'échangent un sourire, comme pour se dire, " je t'aime ". Le petit enfant est mort, et l'homme qui le regardait pleure de tout son corps. Une page s'est tournée, le passé a disparu, et l'homme a fait ses bagages pour repartir sur cette route déjà trop longue d'une vie à laquelle il voulait croire. Seul dans ce vertige des sens, du plus loin que je me souvienne, quand je repense à cet enfant disparu, je sais que ma plus belle histoire d'amour, c'était lui, et au-delà, la vie tout simplement. Une larme s'est envolée vers ce pays que l'on ne connaît pas, et dans le firmament étincelant d'étoiles, il en est une qui brille plus que les autres. Je crois bien qu'elle ressemble à l'âme ressuscitée d'un petit enfant mort, qui maintenant veille au loin et brille du bonheur d'exister quand la nuit s'est couchée. Lorsque je crois l'apercevoir, une douce clarté diaphane éclaire mon visage, me rappelant de si lointains souvenirs.


© Paul Stendhal
C.E. le samedi 25/04/2020

.

.
Musique : Jules Massenet (1842 - 1912) : Thaïs (Méditation)
Violon :  Anne-Sophie Mutter
Piano : Alexis Weissenberg
Orchestra : Berliner Philharmoniker
  • Oh oui, qu'elle est parfois longue et semée d'embuches cette vie que l'on imaginait, dans l'innoncence de l'enfance, probablement autre.. Un poème tellement bouleversant par les émotions qui s'en dégagent ,la justesse des mots choisis, la forme de sa narration et la musique totalement en accord avec ces pages de vie.
    Merci Paul, bien amicalement

    · Ago 6 months ·
    W

    marielesmots

    • Bonjour marielesmots,

      Après un tel éloge, et tant d'effusions laudatives, mon âme chante hosanna de ce si touchant commentaire !
      Aussi c'est avec humilité et un profond respect, que je te remercie très sincèrement, pour m'avoir lu, pour ton appréciation, pour ta note, pour ton coup de cœur, et il faut bien l'avouer, pour ta très touchante et émouvante exégèse.

      Effectivement, la Vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais un sentier sinueux parsemé de rets, par lesquels le destin nous éprouve chaque jour, pour nous apprendre à savoir mener le bon combat, celui de la Vie, et acquérir par notre Foi, notre courage, et notre force, la félicité de la sapience divine. La sagesse, n'est-elle pas la première de toutes les vertus ?
      "Savoir garder son âme d'enfant, est là, une des plus belles sagesses de l'Homme !"
      (© Paul Stendhal)

      Si "Écrire, c'est ouvrir son âme, en levant le voile de la vie !" (© Paul Stendhal), alors, il nous faut surmonter chaque écueil, et persévérer encor et encor, pour continuer notre route, sur le chemin de la Vie, pas à pas, et savoir se remémorer nos souvenirs d'antan, car "C'est dans le temps qui passe, que l'on voit combien le temps a passé !" (© Paul Stendhal).

      "Il n’y a pas de loi, en l’art poétique,
      Qui ne sied à l’auteur, que sa seule émotion,
      En voguant son âme, des plaisirs attiques,
      À l’orbe des confins, de sa grande passion !"
      (© Paul Stendhal)

      Pour finir, la nostalgie, le spleen, le tædium vitæ, ne doivent pas nous conduire à cet état d'âme mélancolique, mais au contraire nous renforcer et nous réconforter, pour que notre Esprit et notre Âme soient en Paix ad vitam æternam, dans la sérénité de la béatitude éternelle que goûte l'Homme jouissant de cette vision de la divine lumière.

      Je te remercie à nouveau, marielesmots, pour ta précieuse amitié.

      Bien Amicalement.

      Paul Stendhal
      C.E. le dimanche 26/04/2020

      · Ago 6 months ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

    • Eh bien Paul, voilà un commentaire dont la beauté et la teneur, valent un texte... Effectivement, comme tu l'exprimes, de ces ėpreuves , on se doit plutôt d'en faire une force supplémentaire , afin d'aborder un nouvel avenir avec sėrénitė. Merci a toi de ce magnifique commentaire, très abouti. Bien amicalent, Marie

      · Ago 6 months ·
      W

      marielesmots

    • Bonjour marielesmots,

      Après tant de compliments, il me sied bien de te remercier très sincèrement, pour avoir pris le temps de me lire, et de commenter mon texte, ainsi que mon commentaire relatif au tien.
      Je t'en sais profondément gré, et permets-moi de te souhaiter une belle journée.

      Au plaisir de te lire.
      Bien Amicalement.

      Paul Stendhal
      C.E. le mercredi 29/04/2020

      · Ago 6 months ·
      Icone avatar

      Paul Stendhal

  • Bonjour Bleuterre et Nicole, il faut toujours préserver, la part de l'enfant qui est en nous ! Merci à vous de vos commentaires.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Bonjour Paul,

    L'enfant que nous étions reste en nous. Nous sommes les acteurs de nos vies et la regardons défiler... A toute allure!
    Ce texte me touche beaucoup.
    Amitié

    Nicole

    · Ago over 8 years ·
    Version 4

    nilo

  • merci Paul pour ce texte qui est d'une émouvante beauté nostalgique. Derrière ce texte, quelques visages, et du coup, beaucoup d'émotion. Je suis sans doute trop jeune pour penser que ce "petite enfant" puisse mourir un jour....

    · Ago over 8 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Bonsoir Mery,

    Merci mille fois à toi, Mery de tant de gentillesse, et de tous tes élogieux commentaires à mon égard. J'aime moi aussi beaucoup te lire et ta façon d'écrire, et dès que le temps sera plus clément avec moi, je pourrais à nouveau, laisser des commentaires sur beaucoup de textes qui m'ont tellement enchanté !
    C'est de tout coeur que je te remercie très sincèrement.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Bonsoir Enki,

    Mais souvent, la vie l'est ! Il n'y a pas de résignation dans cette expression, mais simplement une constatation !
    Merci de votre sympathique visite, et à bientôt de vous lire.

    Paul Stendhal

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • ..."car la vie est ainsi"...C'est une façon de parler qui n'est pas juste.
    ..."je sais que ma plus belle histoire d’amour, c’était lui"....Très fort! Un très beau texte pour sa nostalgie.

    · Ago over 8 years ·
    Le premier baiser 300

    enki

Report this text