Quai

li-belle-lule

saveur des alizés

Il l'a prise comme il prenait la mer,

Elle n'a pas bougé, a laissé faire,

Il l'aimait comme on aime un oiseau,

Elle aimait l'amour sur un bateau

 

C'était fort, doux, rapide et salé,

Et tous les deux s'en satisfaisaient,

Entre le quai, la cabine, le pont,

Excitant, chaud, léger, c'était bon.

 

Loin du port elle avait sa maison,

Son homme, ses fils, son chien, ses amis,

Près du quai, elle vivait sa passion ;

Frissons, désirs, joie, s'est étourdie

 

Un matin n'était pas là,

Pas non plus le soir venu,

La vie reprenait ses droits,

L'oiseau n'est plus revenu.

Report this text