Quand la politique fait abstraction des chiffres

divina-bonitas

Manifeste - politique

J'exprime par ce texte ma colère.


On demande au Conseil d'Etat ce qu'il pense du port du burkini - ce qui va coûter encore du pognon en rapports et conseils divers, mais qui lui demande ce qu'il pense que les nombreuses femmes françaises, toutes religions confondues et de plus en plus jeunes, soient 53 000 par an à dévelloper un cancer du sein, ce qui sur 10 ans en fait 530 000, que parmi celles-ci une proportion importante va rester mutilée à vie.


Qui s'inquiète du nouveau système mis en place par la Sécu et les fabricants de prothèses externes, consistant à ne plus rembourser qu'une prothèse valant 240 euros tous les 18 mois au lieu de tous les ans? Qui sait que désormais pour qu'elles soient remboursées à 100% même en bénéficiant d'une A.L.D, il faut faire remplir par les médecins d'autres papiers, un arsenal de flicage des taux de morbidités associées, passant de la gueule de la cicatrice aux problèmes de lymphœdème, des adhérences putatives aux dates d'opérations et de récidives, au handicap constaté... Une page de souvenirs glauques à connaître par cœur, un taux exigé d'au moins 4 problèmes chroniques attestés pour la prise en charge, sinon la patiente doit compléter de sa poche ou faire appel à sa mutuelle si elle en a une.


Il faut savoir - ce qui ne fait jamais la une des médias - que ces prothèses en silicone se percent en moyenne au bout de 10 mois, que celles qui collent à la peau ne collent plus au bout de 6/8 mois quoiqu'on les lave avec des produits qu'il faut acheter - cher - parallèlement, en plus d'une substance "dégraissante" de peau qui pue l'alcool.


On a le droit d'une nouvelle paire de lunettes par an mais pas d'une prothèse, comme si c'était sympa d'en porter une ou qu'on avait le choix de le faire.


Les médias font leurs choux gras pendant que les politiques s'étripent sur cette affaire de burkini alors qu'il y a bien d'autres sujets de société qui touchent bien plus de femmes.


Toute cette polémique pour quoi? Au nom de quoi? Parce que le burkini serait un symbole et pas la mastectomie? Avoir un sein en moins, c'est le symbole de la femme et de la mère qui est concerné. Et toutes les femmes qui ont cette problématique le savent bien, les efforts qu'elles doivent faire pour faire semblant, pour que ça ne se voit pas, qu'elles ont un faux nibard en silicone débordant du maillot ou du décolleté. Elles font des efforts et des sourires pour ne pas choquer les autres, pour avoir l'air pareil.


Alors c'est quoi la solution? Aller sur la plage sans prothèses pour que les politiques s'intéressent au sujet? Choquer des enfants et des touristes pour être interviewées par les médias? Pour ouvrir le débat de la prévention trop tardive du cancer du sein du fait de son évolution? Pour éviter qu'une petite poignée de fabricants de soutifs, maillots et chemises de nuit se gavent sur le dos des femmes qui portent une prothèse ou un complément mammaire? 80 euros le maillot ou le soutif, non remboursés, ça fait réfléchir. Pas intérêt à vivre à la limite du seuil de pauvreté. Et le homewear adapté, les chemises de nuit par exemple, avec des poches dedans, vous croyez que ça coûte combien? L'alternative est de ne jamais pouvoir se mettre en tenue de nuit devant sa famille. Fini les soirées en chemise sur le canapé, les grillades en pyjashort après la baignade. Soutif obligatoire qui serre et tient bien chaud. Tchador d'intérieur. Les fabricants de lingerie ne font pas dans la nuisette en soie et froufrous pour crabeuse du nibard.  C'est pas glamour ni vendeur dans les vitrines des boutiques comme il faut. Et il faut voir l'air pincé des vendeuses de soutifs ou de maillots si on leur explique la problématique!!! La vitesse avec laquelle elles vous reconduisent à la sortie avec une petite phrase "on ne fait pas ce genre d'articles".


C'est quand même drôle qu'on parle autant et si ouvertement de la question du burkini comme sujet de société, des réactions que ça provoque/rait sur les plages, tandis que le cancer du sein et ses conséquences - y compris sur les mêmes plages - restent absolument tabou. Ah si, pardon, on en parle le jour J où des femmes courent avec des nœuds roses en mode "ça va bien, tout va bien" et qu'il faut récupérer du fric pour la recherche.


On devrait peut-être faire des plages pour les porteuses de burkini et de prothèses? Entre femmes pas comme les autres et rejetées pour nos différences de corps ou d'idéologie, on aurait peut-être des histoires sympas à se raconter!


  • Je partage ta colère. ajouter cette souffrance à des femmes qui sont déjà tellement dans la douleur, gaspiller leurs forces pour des combats injustes quand elles en ont besoin pour sauver leur vie, c'est ignoble. Cette indécence et cette indignité sont à des lieux des valeurs qui ont fondé ce pays. ça me met en rage de voir ce que ces foutus politiques en font.

    · Ago almost 6 years ·
    Ananas

    carouille

    • Ben ouais Carouille..les politiques s'étripent sur des sujets mineurs pour se faire mousser pendant que beaucoup de problèmes de fond sont systématiquement passés sous silence. Et oui, quand on a ou a eu un cancer, on a vraiment autre chose à faire que de livrer ce genre de combat absurde et si loin du ressenti. C'est violent comme ressenti.

      · Ago almost 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

    • Je n'ai pas été atteinte d'un cancer. Mais j'ai accompagné beaucoup trop de malades à mon goût. Alors oui, la personne atteinte comme sa famille a vraiment d'autres chats à fouetter. Et oui, c'est une maladie très violente. Je te souhaite du courage dans ce combat. Et de partager ici si tu trouves des solutions.

      · Ago almost 6 years ·
      Ananas

      carouille

    • T'inquiète pas, je suis guérie du cancer du sein...mais je vivrais toujours avec ses conséquences délétères joliment nommées "morbidités". C'est le "hic" de cette maladie. Elle laisse assez souvent des conséquences irrémédiables voire des mutilations irréversibles. Les chaines ganglionnaires comme les nichons, ça ne repousse pas. Mais comme une fois de plus le sujet de "l'après cancer" n'est à peu près jamais expliqué ni explicité sur les ondes... je me bas depuis très longtemps pour la cause des femmes, d'où ces articles.

      · Ago almost 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

    • Je parlais de ce combat là :) j'ai lu dans tes textes précédents que tu en étais sortie. biz Divina

      · Ago almost 6 years ·
      Ananas

      carouille

  • Je plussoie... et encore ne parles-tu pas de ce qu'il faudrait faire pour attaquer le mal à la racine, interdire les pesticides dangereux, les additifs bizarres dans les plats cuisinés industriels, les nanoparticules dont on ne connait pas les propriétés et dont on sait pourtant qu'elles passant la barrière cutanée dans les cosmétiques etc...

    · Ago almost 6 years ·
    Tete alpaga

    campaspe

    • Je n'ai pas abordé le sujet de la prévention car il y a de quoi en écrire un livre entier! Mais je le connais bien pour avoir étudié la question de près et continuer à le faire, des années que j'épluche la moindre étiquette, dénonce les 40 traitements subis par les pommes pas Bio, crie mon indignation au rayon poisson quand des gens achètent du saumon d'élevage bourré d'antibio et d'hormones, les crevettes aux sulfites, les agrumes au thiabendazole, les champignons bourrés de métaux lourds comme la lotte, le requin...sans parler des colorants, des trucs servant d'abord à peindre des bagnoles!

      · Ago almost 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

  • Terriblement vrai ! Les vendeuses ont peut-être peur de cotoyer le crabe ! La Sécu n'a jamais (sauf à sa création vers 1946) fait dans le délicat respectueux et l'empathie. Une campagne choc pour exposer les prothèses et dégâts, oui, je suis pour! Et les médias rencontreront des pressions lobbyistes pour ne pas trop montrer ! Big Pharma et Big médicovêtements, c'est du fric ! Et le Fric aime l'ombre.

    · Ago almost 6 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Très bien vu Astrov. Le fric aime l'ombre!

      · Ago almost 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

  • Les politiques sont bien trop éloignés des réalités ... En ce qui concerne les prothèses comme bien d'autres choses d'ailleurs c'est la médecine à plusieurs vitesses ... tout simplement scandaleux ...

    · Ago almost 6 years ·
    W

    marielesmots

    • Scandaleux, c'est le mot!
      Merci Marie.

      · Ago almost 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

Report this text