Que dire ?

mamselle-bulle

Huler.

Crier à qui veut l'entendre.

Cette souffrance, cette salope de souffrance.

Elle reste là, accrocher à mes tripes.

Je voudrai m'en débarasser.

Mais ça ne sort pas.

Par où commencer ?

Que dire ?

Dans quel ordre mettre les mots ?

A qui en parler ?

Ne pas trouver la force. Jamais.

Remettre toujours à plus tard.

Et pendant ce temps là, elle prend encore plus de place.

Chaque jours elles gagnent du terrain.

Les idées noires qui assombrissent mon âme.

En entier.

Comment le dire ?

Faut-il le dire à voix basse ou le crier ?

Avoir peur de lâcher prise.

Garder le contrôle.

Pourquoi ? Pour qui ?

Être un repère pour autrui.

Mais pas pour soi.

Elle s'approche, tout devient sombre.

" Ana ! Laisse là ! J'te préviens je t'ai déjà battu par le passé, je peux recommencer.

Laisse là ! n'en fais pas un fantôme ! Pas comme tu l'as fait avec moi.

Ou au contraire si, emmène moi avec toi, mais laisse là vivre elle. "

Hurler, chialer, frôler le burn out.

Laissez moi ! Il est trop tard ! Le sombre, le pourri, ils ont déjà pris possession de mon être.

Qu'est-ce que vous voulez encore casser chez moi ?

Allez y servez vous, prenez moi en entier, ne laissez pas une miette.

Mais faites le proprement, sans faire de bruit, sur la pointe des pieds de façon perverse et invisible.

Je suis là ! Debout mais pour combien de temps ?

Je n'ai plus de forces tu comprends plus aucune !

Tu aurais du avoir 27 ans demain ! 27 ans putin ! Tu avais toute la vie devant toi.

Pourquoi tu m'as laissé ici ? Pourquoi tu m'as pas emmené avec toi ?

Ici tout est sombre, la nuit me fait peur.

Et à présent même les jours me font peur.

Envie de tout plaquer, comme toi, sans me retourner.

Hurler sur du papier en espérant qu'il ne soit lu que par des inconnus.

Ne pas vouloir inquiéter les autres, mais s'inquiéter pour eux. Toujours.

Je voudrai hurler, à m'en péter les cordes vocales.

Je voudrai qu'on m'explique le pourquoi du comment.

Sans rire, sérieux, j'ai du être une personne abominable dans une autre vie pour le payer à ce point aujourd'hui.

J'veux du bonheur bordel ! Tu m'entends ?

J'veux me faire péter le coeur de bonheur.

Alors pourquoi lui il ne veut pas de moi ?

Pitié, ne l'emmenez pas, pas elle c'est tout ce qu'il me reste.

Si vous l'emmenez c'est sur, cette fois je m'en remettrai pas.

J'ai survécu la première fois sans trop savoir comment.

Mais cette fois ci c'est j'y arriverai pas.

Par où commencer ?

Que dire ?

Dans quel ordre mettre les mots ?

A qui en parler ?

Ne pas trouver la force. Jamais.

  • Heureusement, parfois, l'écriture soulage un peu.. La tienne prend aux tripes. Courage.

    · Ago about 6 years ·
    Default user

    clemencepinson

  • Dx1ccord avec alice.... vient elle du pays des merveilles? Ou sont les merveilles... moi je sais.. dabs Ton soleil. Mais pourquoi a t on mal. Pour un animal...

    Je te l ai deja dit.. pleure un bon coup. Moi c est ce que je fais. Et je vais mieux apres.

    Coeurs. Cdc

    · Ago about 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

  • Courage. Tu fais de très beaux textes de ta souffrance. Les plus grands poètes ne sont-ils donc fait que de souffrance ? Hélas.

    · Ago about 6 years ·
    10882294 10205687022244868 3677013657221205201 n

    Alice Gauguin

  • Je comprends tout a fait ton écrit, la souffrance qui déchire tout. La crier, hurler, mais comment faire ? Elle piétine tout, rompre tout sur son passage.
    Mais déjà d'avoir écrit ceci montre que tu te rebelles, et les mots n'ont pas d'ordres, ils suffit juste de laisser parler ton cœur.

    · Ago about 6 years ·
    Img 7562bis 195

    lirynn

  • C'est important d'exprimer sa souffrance. Si tu es concernée, nous sommes avec toi. Garde espoir.

    · Ago about 6 years ·
    Image

    Archange Flippé

  • C'est important d'exprimer sa souffrance. Si tu es concernée, nous sommes avec toi. Garde espoir.

    · Ago about 6 years ·
    Image

    Archange Flippé

Report this text