rien

noca

Puis le chien s'est mis à aboyer, comme à peu près à chaque fois qu'une voiture passe dans la rue. C'est tout le temps, et maintenant je ne lui dis même plus de fermer sa gueule, car de toute façon il recommencera pour un oui ou pour un non. Et puis j'avais envie de danao et de tartine à la confiture de fraise, mais la flemme immense car après il faut se laver les dents, car tout ça est trop sucré. Si je sors dehors ce sera pour cocher des numéros à l'euromillions, ce genre de connerie. Et qui pourrait bien m'en empêcher, et pourquoi. Je sais même pas ce que je ferai avec ce fric. Rien, sûrement. J'ai envie de rien. Le soleil me fait chier, et en hiver c'est le froid. Donc j'en ai rien à foutre

Signaler ce texte