Sans penser à tout ça

Kevin Carlier

J'en viens à penser

Qu'il y a vraiment en moi

Un Kevin, qui sommeille quelque fois

Tout comme Thomas Moore, poète d'autrefois

J'en viens à penser

Juste cette envie d'écrire

Encore, toujours, pour un jour

M'arrêter un instant pour aimer

J'en viens à penser

J'ai plus d'encre, mais c'est pas grave

J'ai encore un Bic, noir, et au cas ou

Un crayon fait de bois

J'en viens à penser

Rien, j'ai même plus envie

Elle m'a brisé le coeur

Comme le papier, je bois, et l'encre coule

Me viens alors cette idée

Partir, loin, pas pour fuir

Pour vivre, enfin, si possible

Intensément, sans penser, à tout ça

Report this text