Si ta montagne est noire ...

rechab

d'après un écrit de Gabriel Meunier - http://welovewords.com/documents/un-jour-le-mont-blanc-sera-noir-3



Personne ne se rappelle plus
de l'éruption de la Montagne Pelée .
Aucune photographie n'en témoigne,
ni aucun souvenir.
             Tout a été grillé
lorsque le nuage de cendre
a dévalé les pentes.

Es-tu ce guide intrépide,
qui,              aujourd'hui
explore le cratère endormi,
se glisse entre les failles,
prend appui sur les blocs de lave
immobilisés comme des statues grotesques,
à peine ébauchées 
             le balcon de fer forgé
            fondant comme chocolat
sur une table en été.?

Tu me racontes ta montagne,
les crevasses profondes,
dans la gangue de glace,
et les pics en équilibre instable
suspendus au-dessus du vide,
comme d'énormes éclats de verre,

                   Le Mont Blanc,
              ce continent minéral,
s'impose de sa lourde présence,
et on a du mal à imaginer
qu'il ait pu s'élever ainsi
d'une poussée irrésistible,
des profondeurs de la terre .

Personne ne se rappelle plus
de sa date de naissance .
C'est une approximation
                         bien incertaine,
qui se joue en millions d'années,
( l'homme n'étant pas encore né,
ne pouvait pas nous le dire ).

Alors, autant imaginer,
ce qui est sorti de ce ventre
après que la terre se fende
( et que le Mont Blanc soit noir ).
de basalte et d'obsidienne,
Puis,       comme en Martinique,
les siècles l'ont endormi,
-          mais il se secoue parfois
             dans son sommeil...

Il suffira de quelques croquis,
pour montrer l'océan
bouillant sous la nuée ardente
pour témoigner à l'envers
des colères de la terre ,
et marquer d'une pierre blanche,
le jour , avec fondu au noir .

Guide moi dans la mémoire,
sois ce passeur
qui me prend par la main,
pour me confronter au destin,
oublie ces vaisseaux fantômes,
les palais qui s'écroulent,
les villes enfouies sous la cendre,
les contes et les légendes,

mais avoue
que tu ne connais rien
de l'éternité,
la montagne ,
qu'elle soit blanche ou noire
ne livrera pas ses secrets.


RC

  • La nature est et sera toujours la plus forte.
    Superbe texte !

    · Ago 5 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • Très touchée par ce texte, moi qui suis une passionnée de montagnes...je réfléchis aux moyens sans doute utopiques de préserver les glaciers...

    · Ago 5 months ·
    Img 1518

    divina-bonitas

    • on n'y peut rien.. il y a toujours eu des variations réchauffements, glaciations... rien n'est définitif, des montagnes poussent, d'autres s'écroulent--que peut-on y faire... c'est pas dans nos "moyens"... question climat, on peut éviter d'aggraver les choses, mais de toute façon, il faudra s'adapter... (évacuer les zones au bord de l'eau, si le niveau doit monter inexorablement, par exemple)... - mon texte met en évidence la petitesse de l'humain ( par rapport aux temps géologiques, en particulier )

      · Ago 5 months ·
      Another flying machine     ( zouing machine)

      rechab

  • oui très beau , j'aime beaucoup la fin

    · Ago 5 months ·
    Photo

    Susanne Dereve

  • merci René ; c'est très beau. Serons nous des cendres ou des bombes volcaniques ?... je ne sais ... Mais ce dont je ne doute c'est de l'orgueil de nos dirigeants

    · Ago 5 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

Report this text