Sous Ecoute

Hervé Lénervé

Non, plus bas, pour entendre.

-         Tu t' rends compte ! Sarkozy, il l'on mit sept ans sur écoute, pour qu'il finisse par dire une connerie compromettante, ah, le con, il s'est lâché sur la fin !

-         Fortiche quand même le gars, sept ans ! Ce n'est pas rien ! Moi, ils m'auraient mis sept heures, sur écoute, et ils en auraient eu des conneries à revendre à la pelle.

-         Qu'as-tu à dissimuler, toi ?

-         Plein d'trucs !

-         A savoir ?

-         Tiens, les dominos de feu arrière-arrière-arrière-arrière...(De trains plus tard).... arrière toton Gaston, tête de con. Ils valent une fortune ! Ils sont inestimables, mais pas en dollars, seulement en dongs vietnamiennes. Derrière, il y a le nom de l'artiste qui les a ciselés.

-         Arrêtes tes conneries, tu me les as déjà montrés tes dominos. Le nom de ton artiste, c'est Made in China. C'est de la merde !

-         N'insulte pas tonton Gaston tête de con, s'il te plait. De toute façon, moi, si j'étais sous écoute, mézig, je le saurais. Je regarde toujours sous mon lit avant de dormir.

-         Tu ne serais pas de la famille de Gaston, toi ?

-         Non Les Têtedecon, c'est du côté de ma femme, moi, c'est les Têtepleinedeau.

-          Tu pourrais être sur-écoute, ça se dit aussi.

Impossible ! A la rigueur sourd-écoute, peut-être, depuis que j'n'entends plus rien. Mais sur-écoute, alors que je suis au dernier étage, la Stasi elle prendrait la pluie les jours de pluie, pardi !

Report this text