Taguer le Temps

Pierre Scanzano

Ainsi toute notre vie oscille comme un pendule, de droite à gauche de la souffrance à l'ennui... (Schopenhauer)
on aurait pu verser une larme ensemble...

nous tenir épaule contre épaule
encaisser les hommages...

être dignes alors que depuis
je m'effondre seul dans
l'indifférence...

***

avant je souffrais...
maintenant je souffre

***

ce corps adulé
cet amour qu'on célèbre
n'ont que la minable durée
d'une vie...

***

derrière le monde se
cacheraient les hommes
et derrière les hommes ?

***

l'absence compte
occupe l'espace
autant sinon plus
que n'importe quelle
présence...

***

tant de vent
pour un tas
de poussière...

***

tout désert dehors
tout désert dedans

tout vacarme dehors
tout vacarme dedans

tout immense dehors
tout immense dedans

mort oblige
mort oblige

***

que je sache la vie
est une des sophistications
de la mort...

***

la réalité vous plaque
au sol et
vous êtes
vaincu...


***

mon âme
à clairevoie tremble
soupire
veille
l'ombre humide
s'insère dans les murs
de mon corps...

***

la clef
c'est le mystère
l'angoisse
le savoir...

***

je me suis répété...
passe par la case du corps
ne soit pas exigent
personne ne sauterait
de la case vide
au vide de la case...

***

si tu me cherche mort
tu me trouveras mort...

***

des événements obscurs
déterminent la clarté de nos besoins...

***

et s'il n'y avait que la pensée dans la poésie ?

***

toute pensée cherche
à instrumentaliser celle
des autres...

***

chacun possède son monde
et veut être reconnu dans un
monde en commun...

***

chaque personne côtoie le monde des autres

dans une sorte de pot commun à vivre...

et c'est dans ce monde intermédiaire
qu'il y a l'espace suffisant pour vivre
écrire souffrir et mourir...

***



  • un peu trop pessimiste pour moi. Déjà que mes humeurs sont stressantes, je ne dois pas persévérer. Mais ton exploration de l'écriture est intéressante, et ton style singulier.

    · Ago about 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • Il ne faut pas perdre de vue que ce n'est que de la littérature, en tout cas, pour moi...

      · Ago about 6 years ·
      13644981696051

      Pierre Scanzano

  • Je comprends, mais venue d'extérieur, ils m'intéressent, et plus que cela, je suis happée par eux.

    · Ago about 6 years ·
    Default user

    Rose Marie Calmet

    • C'est etrange, mais, c'est sans doute le miracle de la poésie. Et, je me dis qu'écrire, lire, penser, vous donnent le courage de continuer...

      · Ago about 6 years ·
      13644981696051

      Pierre Scanzano

  • Des choses vous sont propres, sans doute je ne comprends pas tout, mais je crois que c'est la réflexion sur la mort, le vide, le "tout" ou "rien" seul/avec l'autre, au coeur de vos textes qui me touche, et plus singulièrement, la façon dont vous l'approcher. C'est beau et puissant en tt cas !

    · Ago about 6 years ·
    Default user

    Rose Marie Calmet

    • Oui, c'est vrais, mais quand on y est dedans on ne voit pas les choses de la même manière.On a l'impression que le poème n'intéresse personne... et donc, je suis surpris quand quelqu'un me fait part de ses émotions, en lisant un de mes poèmes.

      · Ago about 6 years ·
      13644981696051

      Pierre Scanzano

  • à la première phrase
    je me suis rappelé ma prof de français du collège
    qui nous lisait du Edgar Poe
    quand nous étions bien sage

    · Ago about 6 years ·
    Mars 2012 063

    halpage

  • A couper le souffle, à en perdre mes balbutiements, Magnifique

    · Ago about 6 years ·
    Default user

    Rose Marie Calmet

    • Merci beaucoup, mais, comment se fait-il que vous comprenez et appreciez mes poèmes ?

      · Ago about 6 years ·
      13644981696051

      Pierre Scanzano

  • j'aime beaucoup la beaute de vos mots

    · Ago about 6 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

Report this text