Tendresse.

daniel-m

...


Deux mains se frôlent, deux mains se touchent, captant les sens, découvrant l'essence.

 

Entrelacs électriques de terminaisons nerveuses, comblent le vide d'une tiédeur amoureuse.

 

Deux mains se joignent, deux mains se croisent, capturant en un seul poing, l'évanescence.

 

D'extrémités unies en dextérités pudiques, deux mains se cherchent plus loin, flottant dans l'espace,

 

Comme deux bateaux vides, se remplissant d'angoisse, deux mains se serrent d'une infinie tendresse.

 

Hésitant encore à trouver le port, l'amarre charnelle des corps, la pudeur doucement s'efface.

 

 

 

Deux visages se contemplent d'un regard complice, décryptant muets, le désir de l'autre.

 

Au détour de la bouche, l'œil hésite encore, les mains se resserrent, et la tendresse devient désir.

 

Deux bouches se touchent, se cherchent et se surprennent, s'entrouvrant sur l'autre, lentement elles s'abandonnent.

 

Deux consciences, subitement se rencontrent, confinement des langues, libérés, les interdits se mélangent.

 

Tandis que les corps se vident et se libèrent, le contact charnel dans son essor, emporte tout et entrelace.

 

De vagues en ressacs, de marées en déserts, le baisé n'est qu'une timide approche, du désir, celui de l'autre.

 

 

Deux corps se frôlent, deux corps déjà s'affolent, nus, ils s'unissent, nus, ils se donnent.

 

L'un dans l'autre mêlés, mutuellement ils s'abandonnent et se cherchent en se berçant naïf au hasard.

 

A ta découverte sur l'autre rive, je me plais à ta dérive et succombe dans tes eaux.

 

Et de mouvements en étreintes, de battements subtils en de multiples soupirs je me plais à t'aimer.

 

J'aime à te découvrir, de te couvrir d'innombrables baisés, et de te trans-penser, en ces plaisirs charnels.

 

Il ne reste pour ma faim, que de jouir de ta présence, m'endormir à tes côtés, sans craindre ton absence.

 

 

 

Si l'amour était un temple, la tendresse en serait la fondation.

 

 

 

Mais, l'instant d'un rêve, déjà, la réalité et son ennui reprennent leurs blessures.

 

Hasard délicat ou tragique, vérité subtile ou opportunité d'un malentendu ?

 

Deux êtres se séparent, amants épistolaires d'un instant magique, auteurs d'une « poésie en distance »

 

Ils se désintoxiquent de leur dépendance, et retournent instamment au quotidien de leur souffrance.

 

Ces quelques mots étaient un cadeau, ces vers furent pour un instant, le soulagement d'un lourd fardeau.

 

S'entendre à la perfection, sur un malentendu, est un doux paradoxe, celui de la complexité de notre modeste existence.

 

A mes muses !


Daniel-M. Once upon a time :o)

Texte libre de droits de hauteurs ;o)

  • un texte magnifique que nous n'aurions jamais soupçonnés de notre ami Daniel - quelle fulgurante "retourne" un véritable velours pour le palais - merci

    · Ago 11 days ·
    6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

    suemai

    • j'oubliais : BOOM !!!

      · Ago 11 days ·
      6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

      suemai

    • "un texte magnifique que nous n'aurions jamais soupçonnés de notre ami Daniel " <<< Daniel ce troll cybernétique ha ha !
      Je plaisante et merci beaucoup pour le compliment. Ce texte a presque 10 ans et j'avoue que je serais incapable de l’écrire aujourd'hui. C'est triste comme l'hypersensibilité se transforme avec le temps en carapace ! Il faut se préserver, dit on :o)

      · Ago 10 days ·
      Gaston

      daniel-m

  • Je suis ravie à la lecture de ce poème ma-gni-fi-que !!! Ton talent montre enfin le bout de son nez ! Je savais, avec ta verve humoristique et ton sens de la repartie, que tu savais écrire. Là, c'en est la preuve irréfutable !!! Merci pour ce très beau poème qui murmure de si belles pensées... puisse-t-il servir de fondement à un futur rempli de poèmes tout aussi beaux !

    · Ago 16 days ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci Sy Lou ! Je ne sais pas si je sais "écrire", disons que je sais m'exprimer :o) Peut être qu'un jour je me remettrai à écrire, si le besoin et le contexte de ma vie s'en faisait ressentir.

      · Ago 16 days ·
      Gaston

      daniel-m

  • Texte bien écrit ,bravo Daniel m

    · Ago 17 days ·
    59419611 604456453389903 2244380854681862144 n

    ventvert

  • Très beau !
    J’ai toujours été subjugué par la magnificence que donne à nos sens l’état amoureux. La subjectivité est décidément parfois magique. :o))

    · Ago 21 days ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • V'la aut' chose, une gomme à mâcher à l'anis ? :o))

      · Ago 19 days ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • ... et la haine un stylet, ... c'est ça ? :o)

      · Ago 19 days ·
      Gaston

      daniel-m

    • BOOM !!!

      · Ago 11 days ·
      6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

      suemai

    • c'est un cadavre exquis ces commentaires ou quoi ? :o))

      · Ago 11 days ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Stupéfiant, bravo daniel !

    · Ago 21 days ·
    Sssssssssssssss

    odess

    • Merci, même s'il s’agit d'un vieux texte :o)

      · Ago 20 days ·
      Gaston

      daniel-m

    • Il n'y a pas de vieux textes, il n'y a que des textagénaires. :o))

      · Ago 19 days ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • :o)

      · Ago 19 days ·
      Gaston

      daniel-m

    • BOOM \\\

      · Ago 11 days ·
      6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

      suemai

Report this text