Transitions

unrienlabime

Porter son corps 

Porter sa tête 

Porter le monde

A bouts de bras

S'emporter sur les maux de la terre

Sur les humains sans queue ni tête 

S'entêter à  vouloir sauver sa peau 

Au grès des vents

S'imprégner des peaux d'ânes 

S'accoler à elles

S'envoler en mots cousus d'amertume

S'entendre hurler les peines 

S'attendrir sans trop attendre

S'acquitter de ses silences

Se poser en chuchotements invisibles

Se couper en miettes digestes

Se couper du vrombissement des rumeurs

S'éloigner des rivages sanguinolants 

Pour s'écouter enfin.

Report this text