Troubles et Conséquences - Chapitre 2

Jeff Legrand (Djeff)

Le deuxième chapitre de mon premier roman, en cours de finalisation. Après avoir introduit les personnages principaux, place à l'intrigue.

Pour commencer tout changea


L'altercation remonte à environ trois semaines. Je me rappelle que ce jour-là, l'appartement était vide. David à l'école, Laure au travail, je me retrouvais une nouvelle fois esseulé dans ma cage de verre, martyrisé par le silence d'un espace sans vie. Le peu de réconfort que je trouve dans ces moments est de jeter un œil par la fenêtre, imaginant une vie aux passants que j'observe déambuler sans but apparent. Cela m'occupe l'esprit pendant que les minutes défilent, puis se transforment en heures, alors que j'attends le retour de mes deux amours. Aujourd'hui encore, malgré notre absence de contacts, chaque moment passé loin d'eux est une longue attente de retrouvailles.

Soudain, la claquement de la porte d'entrée me fait vaciller, je suis à deux doigts de tomber à la renverse. En un coup d'œil, plusieurs détails attirent mon attention : il est à peine dix sept heures, Laure est énervée et David ne l'accompagne pas. Trois faits déjà inhabituels dans la routine quotidienne, mais jamais vus combinés. Je me souviens de cette envie irrépressible de la prendre dans mes bras, de lui caresser les cheveux pour la calmer, la détendre. Lui dire « je t'aime » en collant mes lèvres aux siennes. Mais dans un froid silence son regard m'a glacé le sang, me figeant plus que cela n'était possible. C'est en touchant le sol que je sors de ma torpeur, mon cœur explose en même temps que ma coquille. Je ne vois plus que le plafond alors que Laure commence à hurler. « Comment as-tu pu me faire ça ? Co… comment as-tu pu essayer de me tromper ainsi ? »

Ces mots ont l'effet d'un direct au foie, choc qui à lui seul aurait pu me mettre KO. Puis le pire commence. Je l'entends pleurer. Elle doit être assise dans le canapé, le visage enfoui dans le coussin compressé entre ses bras, vieux réflexe pour étouffer ses larmes et ne pas réveiller David. Mais à cet instant, cela n'aurait pas suffi tant ses spasmes semblaient incontrôlables. Immobilisé, dans l'impossibilité de faire quoi que ce soit, je ne peux que subir ce supplice en silence, dents serrées. Cela dure toute la soirée et me fait découvrir qu'il y avait pire que le silence que je redoutais tant. Durant les quelques moments où ses larmes s'arrêtent, Laure explosait pour m'envoyer les pires injures au visage. Vain effort pour me martyriser un peu plus tant ses perles de chagrin m'avaient déjà plongé au plus bas. Si au-moins cela pouvait la soulager, mais au contraire, plus le temps passait plus sa colère se transformait en tristes interrogations, puis en culpabilité. Tout ce que j'ai toujours essayé d'éviter, tant ce sentiment était et reste légitime. La sentir dans un tel état me bouleverse, ce roc que j'ai toujours connu indestructible s'effrite par ma faute, sous mes yeux impuissants.

Ses mains se posent sur moi. Ne pouvant détourner les yeux, j'affronte sa mine défaite, mélange de douleur viscérale et de tristesse coupable. « Tu n'avais pas le droit ! Tu as tout gâché, je te hais… Je ne pourrai plus jamais te regarder… Et ton fils ? As-tu seulement pris quelques minutes pour penser à lui ? A nous ? », finit-elle dans de nouveaux éclats de larmes.

Puis le noir. Je me retrouvais retourné par cette haine naissante face à laquelle je ne pouvais plus rien faire. Elle savait et c'était irréversible.

Depuis, tout se dégrade chaque jour un peu plus. Je végète encore ici par la seule volonté de David, qui ne comprendrait pas de ne plus me voir. Sa mère ne lui a rien dit de la vérité à mon sujet. Tout à fait normal, comment un enfant de sept ans pourrait-il saisir ce que la plupart des adultes ont renoncé à admettre. Il perdra son innocence bien assez tôt, il est préférable de ne pas brusquer ces choses-là. Et puis cela me permet de ressentir un peu d'amour, dernier refuge positif qu'il me reste. J'espère que ce lien s'éternisera et que peut-être, un jour, son affection déteindra sur sa mère, qui alors me pardonnera. Ce n'est pas l'absence d'espoir d'un retour en arrière qui doit faire oublier son passé ; et ne pas croire en l'avenir. En tous cas, et à mon grand étonnement, je m'accroche à cette nouvelle doctrine qui aurait pu m'éviter ces bouleversements. Même si, aujourd'hui, tout cela est bien futile.

  • C'est vrai qu'on se pose encore pas mal de questions. Mais finalement c'est un peu le but pour le lecteur ait l'envie d'aller lire la suite...ce que je vais faire !

    · Ago over 5 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

  • Aussi fluide et accessible que le chapitre précédent, juste et tout à fait subjectivement, les sentiment du narrateurs me donnent un sentiment d'insistance voir même dans quelques descriptifs (tristesse, pleurs, ko,bouleversement, perle de larme, mes deux amours).

    · Ago over 5 years ·
    Avat

    hel

    • Merci hel ! j'ai pas mal retouché ce chapitre sur les conseils de l'éditrice qui fait les corrections et des "amis" WLW. Vous pourrez lire la version finale lorsque le livre sera publié ! En attendant, j'ai posté le 3éme chapitre, ton avis m'intéresse !

      · Ago over 5 years ·
      U3w9e40p

      Jeff Legrand (Djeff)

    • Oui je l'ai lu, j'attendais la prise de température de ma remarque :D
      J'aime le début du chapitre suivant, parce que dans le début il offre une respiration, et j'aime bien le regard du narrateur sur son fils, ça sonne juste, quelques chouettes tournures. Après (mais sache que je suis chiante) je trouve la scène un peu linéaire dans les émotions, un peu sage, ton narrateur un peu dans le rôle de coupable martyr qui traine sa culpabilité, un petit truc dans la fin aussi:
      " Chéri, il est tard, il faut encore que nous mangions. Et puis nous ne savons pas ce qu'il fait, tu pourrais le déranger."
      Ton narrateur je le pensais présent du coup j'ai du mal à comprendre qu'il ne réagisse pas ici ou alors quelque chose m'a échappé.

      · Ago over 5 years ·
      Avat

      hel

    • J'adore ton commentaires !!! Le truc, c'est que ce roman est censé apporter de nombreuses surprises et contre-pieds au fil de la lecture. Je dois installer des doutes, des incompréhension, pour ensuite... Tu verras bien ! L'idée est de surprendre, jusqu'à la dernière page et de donner ainsi envie de relire le livre avec l'éclairage final. Je sais que tout le monde n'aime pas ça, mais j'assume ce choix.
      Pour le côté linéaire des émotions, c'est voulu dans le principe, je rythme à la McKee d'un chapitre à l'autre. Le chapitre suivant est un pivot important. Je vais tout de même relire tout ça en pensant à ta remarque, merci !

      · Ago over 5 years ·
      U3w9e40p

      Jeff Legrand (Djeff)

  • Et le troisième chapitre.....pleaaaaase

    · Ago over 5 years ·
    V  82bd

    Isabelle Leseigneur

    • Merci beaucoup de ton enthousiasme Isabelle ! Je viens de retravailler le chapitre 2 qui était un peu lourd, et finalise la réécriture du 3éme. Je pense mettre 4 ou 5 chapitres en lignes d'ici à la sortie du roman, alors reste à l'affût !

      · Ago over 5 years ·
      U3w9e40p

      Jeff Legrand (Djeff)

    • Compte sur moi

      · Ago over 5 years ·
      V  82bd

      Isabelle Leseigneur

  • mon humble avis : cette partie me semble moins fluide que. la précédente, je n ai pas compris, par exemple, pourquoi tu parles de "cage de verre" .. c est l appartement? en quoi est il une cage de verre? sinon, je pense que tu pourrais pas mal raccourcir, on comprend en quelques mots l amour que le narrateur porte à sa femme, l état dans lequel elle est, celui dans lequel il est...plus précisément, je pense que le troisième paragraphe pourrait être plus épuré, ça donnerait plus de force à ce qui se passe, enfin, je crois...bon courage, sinon :-)

    · Ago over 5 years ·
    Zen

    marjo-laine

    • Merci d'avoir pris le temps de lire et d'analyser le texte, tous les avis m'intéresse et ont un intérêt. Pour l cage de verre, je ne peux pas t'en dire plus mais je suis heureux que cela ait attiré ton attention. Pour le reste, tu as raison, il y a des redites et des longueurs à retravailler... Je vais m'y atteler ! Merci !

      · Ago over 5 years ·
      U3w9e40p

      Jeff Legrand (Djeff)

  • Bon, ben je savais bien que j'aurais pas dû commencer! j'aurais dû attendre d'avoir 3 ou 4 chapitres de plus! bon ben je vais prendre mon mal en patience. Très éloigné de tes Twistoires, et j'aime bien le thème, la déliquescence du couple! et la couverture: j'aime bcp aussi :)

    · Ago over 5 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

    • Oh ben dis donc, tu sais comment faire plaisir toi ! Oui, c'est très différent de ce que je fais d'habitude, mais bon, j'aime bien toucher à tout et ce texte est sorti, alors je l'ai bossé ! :-) Pour la couverture, je vais partir sur la rouge je pense, j'ai peur que la jaune donne l'idée d'un truc à la Pancol (j'adore hein, mais pour le coup on en est loin, en contenu et qualité !!!).

      · Ago over 5 years ·
      U3w9e40p

      Jeff Legrand (Djeff)

Report this text