"Quartet" Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.

daniel-m

"Quartet"

Synopsis...

 

À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et des chanteurs d'opéra à la retraite, le bruit court qu'une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu'ils voient débarquer l'impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L'ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l'occasion du gala annuel de Beecham House.

 

A la réflexion, il n'y avait que le pétillant Dustin Hoffman (81 ans aujourd'hui) pour réaliser ce film, qui est d'ailleurs son premier en tant que réalisateur. Un peu tard me direz vous pour réaliser des films après une plus que belle carrière d'acteur XXL ? Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire dit-on. D'après l'œuvre de Ronald Harwood, « Quartet » (Quatuor au Québec) est une comédie comico-dramatique britannique sortie discrètement en France en 2013 et inspirée de la pièce de théâtre éponyme du même auteur.

 

Située dans un magnifique jardin au beau milieu de la verte campagne anglaise, une magnifique bâtisse abrite un petit monde de musiciens, d'artistes lyriques à la retraite. Pour parler plus franchement, il s'agit en fait d'une belle maison de retraite pour artistes en fin de vie, qui sent un peu la naphtaline. Son budget est même plutôt serré et sa gestion de plus en plus difficile. Ce ne sont pas les cours d'art lyrique que dispense hebdomadairement et gratuitement Sir Paget, ancien ténor lumineux, à des jeunes des environs, imbibés de Rap et de jeunesse égoïste, qui vont renflouer les caisses. Aussi, la direction de l'établissement, sous la surveillance du médecin, organise chaque année un récital public de music hall et d'art lyrique dans ses locaux. Le spectacle est bien sur donné par les pensionnaires …

 

Une histoire simple et originale fabriquée avec les souvenirs, les moments forts, les rancœurs de toute une vie. Quartet nous parle surtout de toute cette culture, ce savoir et ce vécu qui fait partie du patrimoine d'un individu. Se résigner à accepter que tout cela disparaitra et s'évaporera sous le papier peint fleuri d'une maison de retraite que l'on se refusera obstinément à nommer mouroir, n'est ce pas un peu se tuer soi même ? Certes, ce n'était pas mieux avant, au pire c'était pareil, mais cet avant existait bel et bien et il mérite un minimum de respect… Cela s'appelle la mémoire et c'est aussi et surtout un héritage précieux que l'on appelle plus communément « culture ». Ce n'est bien sur et heureusement pas tout ce que nous raconte ce film qui est truffé d'humour et de tendresse, tout autant d'ailleurs que ses personnages. Personnages attachants servis par des acteurs d'exceptions.

 

Rassurez-vous, ce n'est pas un film prise de tête, bien au contraire. La preuve j'ai adoré, moi qui avais encore oublié mes deux neurones dans leur petite boite en carton en incérant le DVD ! La belle demeure située dans un cadre idyllique sous un ciel sans nuage, donne d'ailleurs le ton dès le départ. Le troisième âge n'est ici ni analysé, ni critiqué, il est juste considéré et c'est déjà un fait rare. Aussi, les intellectuels qui ont adroitement flingué ce joli petit film dès sa sortie en y cherchant désespérément des messages qui n'y sont pas, sont priés de retirer leurs affaires et leurs maigres bagages aux vestiaires.

 

Dustin Hoffman nous offre une belle histoire plutôt optimiste puisqu'il nous épargne ici avec une certaine pudeur les moments difficiles et dramatiques liés à la vieillesse. Il ne fait que les effleurer avec humour. Pertes de mémoires, problèmes de prostate, d'arthrose ou de libido déplacée … Le film peut en cela paraître hypocrite et c'est je pense tout ce que l'on pourrait lui reprocher. Disons qu'il s'agit là d'une rétro fiction.  Quartet se préoccupe des états d'âmes de personnes autrefois célèbres aux quelles il ne reste plus que des souvenirs pour se sentir vivants et cela on le ressent très fort durant toute la durée du film. Curieusement, le film n'a pas de grandes prétentions philosophiques et ne fait finalement que nous dresser une jolie série de portraits avec en bouquet final, ce magnifique récital, offert au public présent par toute une vie passée. Pas besoin d'avoir eu une vie de célébrité ou d'être le fils de parents renommés pour apprécier ce petit bijou de bienveillance.

 

Un film simple, charmant et poétique donc, qui n'a pas de grandes prétentions mais qui nous laisse sur une note optimiste là où l'on aurait pu attendre tout le contraire. Quartet est un message qui sera probablement interprété différemment selon l'âge du spectateur, mais qui le sera toujours avec le sourire. J'ai adoré ce film pour son humour, sa tendresse et pour l'œil farceur de Dustin Hoffman qui aura probablement compris à 77 ans (à l'époque du tournage) et avec la chance peut être d'avoir encore toutes ses dents, que la vie, même si elle vaut largement d'être vécue, devrait l'être au second degré et avec ce fameux décalage que l'on acquiert hélas toujours trop tard, par la dure et cruelle force des choses.

 

Le must est bien sur de le voir en VO, So british !

 

 

 

Maggie Smith est Jean Horton

 

Tom Courtenay est Reggie Paget

 

Billy Connolly est Wilf Bond

 

Pauline Collins est Cissy Robson

 

 

Quartet (2013)

 

 

Merci de vos lectures.

  • Quand l'enveloppe charnelle vieillissante maintient en otage un esprit vif et espiègle.
    Voir aussi Indian Palace

    · Ago about 1 year ·
    Chainon manquant

    dechainons-nous

    • Je n'ai pas vu "Indian Palace", mai j'ai jeté un coup d’œil sur allociné. Je vais m'y intéresser. Merci

      · Ago about 1 year ·
      Gaston

      daniel-m

  • Ce film me plait déjà par la seule lecture de ton texte. J'aime bien cette façon personnelle que tu as de parler d'un film.

    · Ago about 1 year ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Ben, j'ai beaucoup aimé ce film et ce que j'en dis est sincère. Merci à toi :o)

      · Ago about 1 year ·
      Gaston

      daniel-m

  • Avant même de regarder la vidéo, ta description si touchante, me donne vraiment envie de la visionner ! Merci !

    · Ago about 1 year ·
    Louve blanche

    Louve

    • Un très joli film qui devrait surtout interpeller les plus jeunes, mais bon :o)

      · Ago about 1 year ·
      Gaston

      daniel-m

  • Connaissais pas à vrai dire et bien envie d'essayer. Merci.

    · Ago about 1 year ·
    Img 20190210 205453

    enzogrimaldi7

  • Un film que j'ai beaucoup aimé, une bibliothèque qui brûle

    · Ago about 1 year ·
    Avatar

    nyckie-alause

    • Un film très sympa. Merci pour la correction ;o)

      · Ago about 1 year ·
      Gaston

      daniel-m

Report this text