« Le poker » « White spirit of Saint Louis »

Rémi Bisson

Détaché de toutes tâches contraignantes je décidais, un soir où la lune nouvelle traînait une aura poétique, d'entrer en contact avec Louis.
Pas LE, brocanteur de la série à l'esprit antique erre imaginatif cathodique ni LE, Pasteur de l'institut bactériologique à l'esprit aseptisé, cartésien de l'infiniment petit, mais bien à l'esprit sain de Louis le neuvième.

Le lendemain, situé entre le huitième et le dixième arrondissement à venir de Lyon, Charles le brocanteur me montait péniblement et avec rage une table ronde dans l'escalier boisé et étroit de l'immeuble que j'occupais, suivi de Gustav, le médecin, décidé à le convaincre de se faire vacciner. (Bien que Charles fut immunisé de tout depuis qu'il eût soigné une rage de dents à l'aide d'un clou de girofle rouillé).
Charles, le premier arrivé, fut aussi le premier et le seul à descendre. Flanqué à la fesse droite de la seringue de Gustav qui, de joie, venait de décéder tel un crucifié sur la table nouvellement posée. Mon guéridon se trouvait ainsi en relation directe avec son premier esprit.
Je pensais que ce frais cadavre chaud, encore un peu de ce monde sans n'y être plus vraiment, pourrait m'aider à interpeller mon Capétien royal.

Je m'installais à un bras et une jambe plus loin de Gustav, autour de la table de jeu du poker. Joseph et sa femme, Marie et son mari assis les cartes en mains, n'avaient fort heureusement rien remarqué de la scène.
Je dû attendre trois heures du matin que ce petit monde soit parti, pour oeuvrer. Je passais les incantations préliminaires (n'y connaissant rien) pour pénétrer l'esprit de Saint Louis implorant l'aide, maintenant confraternelle, de Gustav.
 
Quand une voix féminine venue d'outre-tombe ou d'outre-atlantique, aérienne, sifflante, planante, un peu enrayée ou bien mise sur distorsion et vibrato à la fois me dit : votre correspondant n'est pas disponible actuellement veuillez spirituer ultérieurement... Votre correspondant n'est pas disponible actuellement veuillez...

Report this text